Construction Navale
Dix paquebots seront livrés en 2016

Actualité

Dix paquebots seront livrés en 2016

Construction Navale

Si 2014 et 2015 sont des années relativement « calmes » pour l’industrie de la croisière en termes d’entrées en flotte, le secteur va retrouver, en 2016, un niveau très élevé de livraisons, qui n’est pas sans rappeler la période euphorique qui a prévalu il y a quelques années (sans pour autant atteindre le même niveau).

Alors que le carnet de commandes mondial compte actuellement 24 navires de croisières pour une valeur d’environ 15 milliards de dollars, pas moins de dix bateaux sortiront des chantiers pour la seule année 2016, contre cinq en 2014 et sept en 2015 (*).

 

 

Etat des lieux par constructeur

 

 

Le groupe italien Fincantieri achèvera en 2016 six navires : trois unités de luxe, le Seven Seas Explorer (54.000 GT, 369 cabines) pour Regent Seven Seas Cruises, deux sisterships du Viking Star (47.800 GT, 464 cabines) de Viking Ocean Cruises, ainsi que le nouveau Seabourn (40.350 GT, 302 cabines). S’y ajouteront deux gros paquebots, le Carnival Vista (135.000 GT, 2000 cabines) de Carnival Cruise Line et le nouveau navire d’Holland America Line (99.000 GT, 1330 cabines).  L’ensemble représente une capacité de 9858 passagers en base double (deux passagers par cabine) et un investissement de plus de 2.6 milliards de dollars.

L’Allemand Meyer Werft, de son côté, n’achèvera que deux navires. Mais il s’agit de deux mastodontes : le troisième paquebot de la classe Quantum of the Seas (167.800 GT, 2090 cabines) de

Croisières maritimes et fluviales | Actualités du secteur