Vie Portuaire
Dragages Ports commande deux nouvelles dragues en Espagne

Actualité

Dragages Ports commande deux nouvelles dragues en Espagne

Vie Portuaire

Après une première tentative infructueuse en 2008, le Groupement d'Intérêt Economique (GIE) Dragages Ports, qui assure la gestion des moyens de dragage des grands ports maritimes français, avait lancé un nouvel appel d'offres pour la réalisation de deux nouvelles dragues aspiratrices en marche. Cette fois, le marché a été attribué, mais pas à un groupe français (Piriou et Socarenam étaient notamment intéressés). Le choix, notamment motivé par des questions de coûts, s'est porté sur les chantiers espagnols Astilleros de Murueta, situés à 40 kilomètres au nord-est de Bilbao. « La commande est le résultat d'un appel d'offres européen. Les chantiers français étaient très au-delà du prix fixé et Astilleros de Murueta a fait la proposition répondant le mieux à nos attentes », explique-t-on au GIE.
La commande comprend deux différentes dragues. La première, longue de 83.7 mètres pour une largeur de 15.4 mètres, affichera une capacité de 1500 m3 et doit être livrée en octobre 2012. La seconde unité aura une capacité plus importante, soit 2600 m3. D'une longueur de 88.9 mètres pour une largeur de 17.6 mètres, elle doit rejoindre la flotte de Dragages Ports en mars 2013.
Ces deux nouvelles dragues remplaceront la Ronceray, affectée au ports normands du Havre et de Rouen, ainsi que la Pierre Lefort, basée à Bordeaux. On notera que ce n'est pas la première fois que le GIE passe commande dans un chantier espagnol. Ainsi, la Samuel de Champlain (8500 m3) et la Daniel Laval (5000 m3) ont été réalisées à Gijon en 2002.

Divers Ports