Divers
Drone sous-marin : Thales et le Pôle Mer Bretagne lancent le projet Asemar

Actualité

Drone sous-marin : Thales et le Pôle Mer Bretagne lancent le projet Asemar

Divers

Une convention portant sur le développement d'un drone sous-marin pour des opérations de surveillance de sécurité maritime a été signée entre Thales et le Pôle Mer Bretagne. Du type AUV (Autonomous Unmanned Vehicle), cet engin sera totalement autonome. Piloté par le groupe d'électronique français, le projet Asemar regroupe sept partenaires, dont trois industriels (Thales, ECA et IXSEA) et quatre laboratoires de recherche d'établissement d'enseignement (Ensieta, Ecole navale, ISEN et UBO). Thales est, en outre, chargé de la mise en oeuvre du système et de la fourniture d'un sonar latéral de nouvelle génération haute résolution à antenne synthétique. Selon le groupe, cet équipement doit permettre de doter le drone « de capacité de mesure et d'imagerie aux performances encore inégalées ».
Le système conçu sera notamment destiné à l'investigation, la surveillance de zones maritimes ainsi qu'à la recherche d'objets immergés. Innovant, il présentera, selon ses promoteurs, des performances ambitieuses : haute capacité d'autonomie énergétique et décisionnelle, production d'images des fonds marins de haute résolution et compatibilité avec des équipements standard du marché. En outre, il sera capable de repérer les évolutions de l'environnement entre deux missions et de comparer les objets détectés à ceux déjà stockés dans la base de données. « Ce projet renforce l'activité industrielle à haute valeur ajoutée du Pôle Mer Bretagne et le place dans une perspective internationale au plus haut niveau », souligneJean-Loup Monier, Directeur du site de Thales Underwater Systems de Brest.

Thales Pôles de compétitivité Drones