Défense
Drones de surface : une nouvelle approche du combat naval
ABONNÉS

Focus

Drones de surface : une nouvelle approche du combat naval

Défense

Dans le domaine militaire, la dronisation des bâtiments de surface (USV[1]) est en route. Des projets sont initiés un peu partout dans le monde comme en Grande-Bretagne (projet « NavyX ») ou en Turquie (projet « Ulaq »). Le plus souvent, ils visent à la construction d’USV de petite taille, de l’ordre de 15m, avec des ambitions limitées aux domaines de la guerre des mines et de la défense maritime du territoire ou de sites.

Comme souvent, ce sont aux États-Unis que se trouvent les projets les plus aboutis. L’ambition de la marine américaine est d’avoir, d’ici 10 à 20 ans, des USV déployés sur tous les océans et capables de durer plusieurs mois en mer sans intervention extérieure. Une escadre, le SURFDEVRON ONE[2] a même été créée en mai 2019 avec pour double mission d’intégrer les nouvelles technologies au sein de l’US Navy et d’accélérer le développement de nouveaux concepts de guerre navale. Dotée pour le moment de quatre USV (deux de taille moyenne