Défense
Drones et guerre des mines : Le projet ESPADON progresse

Actualité

Drones et guerre des mines : Le projet ESPADON progresse

Défense

Destiné à étudier l'utilisation des drones navals dans la lutte anti-mines, le projet ESPADON, mené par DCNS, Thales et ECA, avance à grands pas. Le démonstrateur vient d'effectuer une campagne en bassin d'essais des carènes. A l'issue de la phase d'études, un prototype devrait être commandé à un chantier avant la fin de l'hiver, pour une mise à l'eau prévue en fin d'année. Pour l'heure, le design de la plateforme devant mettre en oeuvre les drones est dérivé de celui de l'Ecoship, présenté par DCNS en 2008. L'architecture reste néanmoins ouverte et le design peut encore évoluer.
Faisant l'objet d'un contrat d'études notifié par la Direction Générale de l'Armement (DGA) en juillet dernier, l'Evaluation de Solutions Potentielles d'Automatisation de Déminage pour les Opérations Navales (ESPADON) vise à développer l'utilisation des drones afin d'affranchir l'équipage du bâtiment porteur des risques liés au déminage.

Drone de surface développé par ECA (© : ECA)
Drone de surface développé par ECA (© : ECA)

Le drone sous-marin Kster (© : ECA)
Le drone sous-marin Kster (© : ECA)

DCNS, spécialiste de la conception de plateformes navales ; Thales, leader de la détection sous-marine et ECA, spécialiste des drones, ont mis en commun leur savoir-faire pour développer une solution comprenant trois composantes. La première est un navire dédié à la lutte anti-mines, restant à distance de sécurité du champ à traiter. Il déploie et contrôle à bonne distance un ensemble de deux embarcations autonomes, dits « drones de surface », constituant la deuxième partie. Ces drones sont programmés pour opérer dans le champ de mines et déployer des capteurs ou robots sous-marins, formant ainsi la troisième composante. Les engins sous-marins interviennent au plus près des mines, permettent de les détecter et de les neutraliser. Une fois leur mission accomplie, ils rejoignent leurs embarcations autonomes qui, elles-mêmes, regagnent le bateau mère. On notera que ce projet est le premier du genre à voir l'évaluation d'un drone de surface mettant lui-même en oeuvre des drones sous-marins en grandeur réelle.
Cette étude commandée par la DGA devrait servir à la définition du programme de remplacement des chasseurs de mines tripartite de la Marine nationale. Ces bâtiments doivent, en effet, être remplacés à partir à la fin de cette décennie.

Le chasseur de mines Pégase (© : MARINE NATIONALE)
Le chasseur de mines Pégase (© : MARINE NATIONALE)

Plongeur démineur (© : MARINE NATIONALE)
Plongeur démineur (© : MARINE NATIONALE)

Pétardage d'une mine par un CMT (© : MARINE NATIONALE)
Pétardage d'une mine par un CMT (© : MARINE NATIONALE)

Naval Group (ex-DCNS) Thales Drones