Défense
DRS Technologies et Armaris s'allient pour moderniser les frégates canadiennes

Actualité

DRS Technologies et Armaris s'allient pour moderniser les frégates canadiennes

Défense

DRS Technologies, la principale entreprise de défense du Canada, devrait signer un accord avec le Français Armaris pour la remise à niveau des 12 frégates de la classe City. Le contrat porte sur l’installation du Ship Enhanced Tactical Information System (SETIS), nouveau système de combat qui sera développé pour les frégates franco-italiennes multi-missions (FREMM). Véritable centre nerveux du navire, SETIS gèrera et coordonnera les informations reçues par les différents capteurs du navire et des autres bâtiments ou aéronefs de la force navale. Le système propose ensuite des réponses appropriées au type de menace auquel est confronté la frégate, en fonction de la situation tactique. Le système repose sur un ensemble de consoles multifonctions à écran plat pour l'acquisition, le traitement, l'affichage et la distribution des informations. L'accord qui sera passé positionnera DRS Technologies Canada en tant que sous-traitant principal. Amaris, filiale commune de DCN et Thales Naval France, sera fournisseur et intégrateur du CMS.

Livrée entre 1992 et 1996, les 12 frégates canadiennes du type City (Halifax) font subir, de 2010 à 2017, la refonte FELEX (Frigate Life Extension). Elle recevront, notamment, des missiles ESSM-RIM, des systèmes de veille infrarouge Wescam 14 et Sirius, des leurres Nulka et la liaison 16. L’installation de missiles de croisière est également à l’étude.

Marine et Garde-côtière canadiennes