Construction Navale
DSME : Une grosse commande et des perquisitions

Actualité

DSME : Une grosse commande et des perquisitions

Construction Navale

Une actualité pour le moins mitigée pour les chantiers navals sud-coréens Daewoo Shipbuilding and Marine Engineering. La semaine avait mal commencé avec des perquisitions, menées par pas moins de 150 policiers, au siège de la société à Séoul et dans ses installations d’Okpo. DSME est soupçonné d’avoir falsifié ses bilans financiers 2013 et 2014 pour cacher des mauvais résultats à ses actionnaires. 400 d’entre eux ont déposé plainte et une enquête a été ouverte suite aux constatations, par des commissaires aux comptes, de potentielles fraudes dans les écritures. DSME est soupçonné d’avoir dissimulé des pertes de 2 milliards de dollars sur les exercices 2013 et 2014 et de les avoir reportées sur le bilan 2015. Ce dernier affiche des pertes record de 4.4 milliards de dollars, soit six fois plus que l’année précédente.

Mais une lueur dans cette actualité incertaine est venue du salon Posidonia, qui se tient actuellement au Pirée puisque DSME a remporté un contrat de 600 millions de dollars avec l’armateur grec Angelicoussis. La commande porte sur la construction de deux méthaniers et de deux VLCC.

 

 

Asie