Défense
Du Haka sur le pont : Pas de doute, la Jeanne d'Arc a passé la ligne !

Actualité

Du Haka sur le pont : Pas de doute, la Jeanne d'Arc a passé la ligne !

Défense

Cap sur Rio de Janeiro, où ils arrivent aujourd'hui, le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc et la frégate Georges Leygues ont franchi, il y a huit jours, l'équateur. Dans la plus pure tradition, ce « passage de la ligne » s'est transformé en véritable parcours initiatique pour 292 marins traversant l'équateur pour la première fois. Costumés et maquillés, les « néophytes », comme on les appelle, ont participé sous l'oeil de Neptune à une journée très spéciale, au terme de laquelle ils sont entrés dans le cercle des chevaliers (qui ont déjà franchi l'équateur) et des dignitaires (qui l'ont franchi au moins deux fois). Pour l'occasion, le Haka des guerriers Māori a même fait vibrer le pont d'envol de la Jeanne. « Accompagné de sa compagne Amphitrite, du commandant et des dignitaires participant à la cérémonie - pilote, astronome, évêque, juges et greffier -, le dieu des mers a présidé à la cérémonie du passage de la ligne. Au cours de celle-ci, chaque néophyte comparaît devant le tribunal équatorial et franchit divers ateliers à thème pour enfin terminer dans la piscine installée pour l'occasion sur le pont d'envol », explique le blog de la Jeanne d'Arc (*).
Loin des pratiques douteuses du bizutage, cette cérémonie à l'humour bon enfant permet également, l'espace d'une journée, de briser la hiérarchie : « Ce ne sont plus les galons qui s'imposent, mais plutôt l'expérience de chacun en matière de navigation ».
Le rituel du passage de la ligne est une tradition très ancienne, qui remonte à l'époque des grandes découvertes, lorsque marins et voyageurs, après avoir enduré une mer souvent violente, atteignaient les eaux calmes et chaudes de l'équateur. C'est au milieu du XVIème siècle que les explorateurs portugais commencèrent à fêter le franchissement de la ligne, synonyme de victoire sur l'océan et de découverte de terres inconnues.
Partie de Brest le 15 décembre avec une centaine d'élèves offciers français et étrangers, la Jeanne d'Arc poursuit sa campagne sur le continent américain. Après son escale à Rio, elle appareillera le 16 février pour traverser l'Atlantique et rejoindre l'Angola. Débutera alors un tour de l'Afrique via l'océan Indien, la mer Rouge et la Méditerranée. Son retour en Bretagne est prévu le 4 juin.
________________________________________________

(*) Suivez la campagne du groupe école sur le blog de la Jeanne d'Arc

Marine nationale