Vie Portuaire
ABONNÉS

Reportage

Dubaï : Au cœur du terminal de Jebel Ali

Vie Portuaire

C’est le dixième terminal conteneurs au monde : près de 15 millions d’EVP manutentionnés par an, 34 kilomètres de quai, 11.000 navires en escale. Jebel Ali est le diamant de la couronne de Dubaï Ports World et de l’émirat lui-même. Avec la zone franche du port, récemment acquise par DPW également, l’économie portuaire représente 21% du PIB dubaïote. Sur la zone franche, surnommée JAFZA localement, plus de 7000 entreprises sont installées employant près de 150.000 personnes, dont 50.000 qui y résident. Et comme le précise les responsables de JAFZA, « la propriété des entreprises est étrangère à 100% et les taxes sont à 0% ». On y croise notamment des grands groupes de logistique, du pétrole, de la chimie, de l’équipement automobile et industriel, de l’électronique, de la pharmacie… JAFZA est un des fers de lance des projets d’avenir de Dubaï, qui compte bien devenir le hub maritime et aéroportuaire incontournable de la région.

Sur les quais, les investissements ne s’arrêtent pas non plus. Les terminaux 1 et 2 sont en cours de rénovation pour devenir de plus en plus automatisés, le terminal 3 l’est déjà depuis son ouverture en 2014. C’est lui qui accueille les plus gros navires qu’il sert avec ses 19 portiques et son armada de 50 cavaliers totalement automatisés. La mécanique est bien huilée : les camions évacuant les conteneurs ne peuvent emprunter qu’une seule route à sens unique. Les instructions leur sont données par le centre de contrôle situé à proximité : chaque conteneur est repéré et enregistré du moment où il franchit la lisse du navire jusqu’à son franchissement des barrières à bord du camion.

 

Le centre de contrôle du terminal 3 (© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

(© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

(© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

(© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

(© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

(© MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

 

En cumulant les trois terminaux de Jebel Ali, la capacité de manutention totale est de 19 millions d’EVP. Le port peut accueillir simultanément dix porte-conteneurs de 18.000 EVP. Un quatrième terminal est d’ores et déjà en projet et ouvrira « si le marché suit ». Il permettrait d’ajouter une capacité supplémentaire de 4 millions d’EVP.

 

Divers Ports