Vie Portuaire
Dunkerque : Feu vert pour la construction du terminal GNL

Actualité

Dunkerque : Feu vert pour la construction du terminal GNL

Vie Portuaire

Le préfet de la région Nord-Pas-de-Calais a signé le 9 avril les arrêtés permettant le démarrage du chantier de construction du terminal méthanier de Dunkerque. Porté par EDF, ce projet doit voir la réalisation d'une infrastructure d'une capacité de 10 à 13 milliards de m3, soit plus de 20% de la demande gazière française. Trois cuves doivent notamment être construites sur la commune de Loon-Plage. Le premier arrêté préfectoral autorise le Grand Port Maritime de Dunkerque à effectuer les travaux d'aménagement de la plateforme d'accueil du terminal, « dans des conditions compatibles avec les dispositions du code de l'environnement ». Le second permet à la société Dunkerque LNG d'exploiter le terminal « conformément aux règles régissant les installations classées pour l'environnement ».
Ce feu vert administratif intervient après la réalisation d'études d'impact, une procédure d'enquête publique et un examen par le Conseil départemental des risques sanitaires et technologiques (CODERST), qui a émis un avis favorable.
Début mars, EDF a signé avec Total un accord prévoyant l'entrée du groupe pétrolier dans le capital de Dunkerque LNG, jusqu'ici filiale à 100% d'EDF. Total va également réserver une capacité de regazéification dans le terminal, dont l'ouverture est espérée en 2014.
En matière de coûts, le terminal méthanier représenterait un investissement de 700 millions d'euros pour Dunkerque LNG, 300 millions d'euros pour GRT GAZ et 50 à 70 millions d'euros pour le GPMD. Le projet mobiliserait jusqu'à 1200 personnes pendant la construction. En phase d'exploitation, le terminal créerait au moins une cinquantaine d'emplois directs, auxquels devraient s'ajouter 150 emplois indirects.

Port de Dunkerque