Vie Portuaire

Fil info

Dunkerque : L’Ae rend son avis dur l’élargissement du chenal d’accès au bassin de l’Atlantique

Vie Portuaire

L’Autorité environnementale a rendu son avis sur le projet du Grand Port Maritime de Dunkerque visant à améliorer l’accès au bassin de l’Atlantique :

Le projet porté par le Grand port maritime de Dunkerque (GPMD) est destiné à élargir le chenal d'accès du bassin Atlantique du port Ouest (de 180 à 240 m) et le cercle d'évitage (de 450 à 650 m de diamètre), le tout sur une profondeur de 18 mètres afin de permettre un meilleur accès des plus grands porte-conteneurs de la flotte mondiale à ses installations.

Le volume de sédiments produit par les dragages nécessaires est estimé à 4,53 millions de m3 composés à 80 % de sables valorisables (2,2 millions de m3 de sables pour le  rechargement de plages du domaine public maritime (DPM) et 1,5 millions de m3 de sables stockés provisoirement en station de transit), le reste étant constitué par des vases immergées par clapage4 (830 000 m3).

Les principales recommandations de l’Ae portent sur la valorisation des matériaux de dragage, notamment, après avoir rappelé les éléments de contexte présentés dans le projet stratégique du GPMD, qui visaient à justifier la politique de recharge régulière des plages à partir des sédiments dragués. Elles concernent la justification des orientations envisagées, de la répartition des volumes prévus entre le dépôt en station de transit et les actions de rechargement direct du DPM, le choix du site de Statoil) et de leur impact sur les habitats communautaires, cumulé avec d’autres projets récents.

Source : Autorité environnementale, 01/06/15

Port de Dunkerque