Vie Portuaire
Dunkerque : le trafic portuaire en hausse de 3% (+22% en 5 ans)

Fil info

Dunkerque : le trafic portuaire en hausse de 3% (+22% en 5 ans)

Vie Portuaire

Le trafic annuel du port atteint 53 MT, en hausse de 3% par rapport à 2018 (51,6 MT). Sur les 5 dernières années, la progression de trafic atteint 22 % (43,50 MT en 2013). Dans le domaine des conteneurs, la hausse significative des volumes traités au port de Dunkerque s’inscrit également dans la dynamique observée ces dernières années (450 000 EVP, + 7 % / 2018 & + 54 % / 2013).

Les marchandises diverses : elles sont quasi-stables à 20,1 MT. Le trafic Transmanche (15 MT) est en repli sur fond de préparation du marché au Brexit : le nombre de camions et remorques est en baisse de 2% à 583 000 unités de fret tandis que celui des voitures de tourisme s’établit à 579 000 véhicules (- 16%). Les passagers sont en repli de 11 % à 2 341 000 voyageurs. Les conteneurs affichent une nouvelle année record à 450 000 EVP, en progression de 7 %. Le positionnement de Dunkerque en tant que hub de transbordement est notamment à l’origine de cette hausse. Les marchandises conventionnelles affichent une belle performance (1,2 MT, +9%).

Les vracs solides : ils sont en retrait de 9% à 23,5 MT. La mauvaise conjoncture que rencontre actuellement l’industrie sidérurgique européenne pèse sur les trafics de minerai et de charbon qui baissent respectivement de 10 % et 19 % à 13,3 MT et 5,3 MT. La filière charbon subit en outre l’effet plus structurel de la baisse de la demande en charbon vapeur. Portées par un bon début de saison 2019/2020, les céréales affichent une hausse sensible de 43 % à 2 MT. le trafic des « petits » vracs solides est quant à lui en retrait de 9 % (2,9 MT)

Les vracs liquides : ils sont en hausse très prononcée de 71 % à 9,4 MT, portés par une très forte activité GNL. Le nouveau terminal méthanier a accueilli en année pleine 72 escales pour un trafic total de 5,1 MT (+ 320%). Au total, les trafics de gaz (GNL + gaz industriels) affichent un gain de 232% à 5,6 MT. Les produits pétroliers baissent de 2% à 3,3 MT, tandis que les autres vracs liquides affichent une progression de 4 % à 0,5 MT.

L'année 2019 a été marquée par la mise en service de l’extension du quai de Flandre au Port Ouest. La réalisation de cette opération constitue une étape majeure pour la poursuite du développement de la filière « conteneurs » à Dunkerque. Le port de Dunkerque peut désormais accueillir simultanément deux des plus grands navires de la flotte mondiale dans des conditions optimales.

Un service d’alimentation électrique à quai y a été développé simultanément. Il est mis à disposition depuis le printemps 2019. Le port de Dunkerque est ainsi le premier port français à proposer aux utilisateurs d’un terminal à conteneurs un service d’alimentation électrique à quai.

En 2019, Dunkerque-Port a également finalisé les travaux de séparation du réseau ferré portuaire et du réseau ferré national. Cette opération, de plus de 18 M€, a permis de faire coïncider les zones d’action des postes d’aiguillage aux points frontières des deux réseaux. À présent, les installations ferroviaires portuaires peuvent être gérées et modifiées sans avoir recours à la SNCF.

Pendant cette année, les travaux d’aménagement de la zone Dunkerque Logistique International Sud (DLI-Sud) et de la zone de Grandes Industries (ZGI) ont été poursuivis, ainsi que la préparation de la plateforme industrielle pour SNF Floerger qui investit 60 millions d'euros sur le territoire Dunkerquois permettant de créer 100 emplois.

Par ailleurs, Dunkerque-Port a initié la mise en oeuvre de son plan de gestion relatif à la défense du trait de côte au travers d’un rechargement de 1.2 Mm3 de sable pour un montant de 3 M€. Cette nouvelle opération majeure de protection du littoral, menée grâce à une conduite de refoulement des sables de dragage acquise par le Port en début d’année, sera régulièrement renouvelée avec des volumes pouvant aller jusqu’à 2 M m3/an.

Au total, en 2019, Dunkerque-Port a investi plus de 42 M€.

En 2020, Dunkerque-Port déploiera un programme d’investissement à hauteur de 37,7 M€. L’année sera consacrée à l’achèvement et la livraison des grandes plateformes logistiques et industrielles. Elle verra également le démarrage des premières opérations du Projet Stratégique 2019-2023, avec notamment le lancement des travaux du nouveau bâtiment destiné à accueillir la Police aux Frontières (PAF) et la United Kingdom Border Force (UKBF), ou la création d’un nouveau poste source électrique au port Ouest. Les études relatives au projet CAP 2020 se poursuivront en phase avant-projet.

Communiqué de Dunkerque Port, 07/01/19

 

Port de Dunkerque