Marine Marchande
Dunkerque : le Wind of Change reprend la mer

Actualité

Dunkerque : le Wind of Change reprend la mer

Marine Marchande
Vie Portuaire

Après un passage express de quelques jours sur le dock flottant du chantier Damen Shiprepair de Dunkerque, le Wind of Change a été remis à l’eau le vendredi 10 janvier. Mis en service au printemps dernier et exploité par Louis Dreyfus Armateurs au profit de champs éoliens offshore allemands le navire a réalisé comme nous l’expliquions le 8 janvier un bref arrêt technique pour remplacer les hélices de ses deux propulseurs d’étrave. Cette intervention réalisée, il a mené des essais en mer ce week-end et, si les modifications sont conformes, doit repartir rapidement en Allemagne, où il sert dans le cadre d’un contrat d’affrètement au profit du groupe danois Ørsted à la maintenance des parcs Gode Wind et Borkum Riffgrund, situés au large d’Emden.

 

Le Wind of Change à Dunkerque le 10 janvier (© JULIEN CARPENTIER)

Le Wind of Change à Dunkerque le 10 janvier (© JULIEN CARPENTIER)

Le Wind of Change à Dunkerque le 10 janvier (© JULIEN CARPENTIER)

Le Wind of Change à Dunkerque le 10 janvier (© JULIEN CARPENTIER)

Le Wind of Change à Dunkerque le 10 janvier (© JULIEN CARPENTIER)

Le Wind of Change à Dunkerque le 10 janvier (© JULIEN CARPENTIER)

 

Long de 83 mètres pour une largeur de 19.4 mètres, ce SOV (Service Offshore Vessel) armé au Registre International Français (RIF) est conçu pour pouvoir rester jusqu’à 45 jours en mer. Il est armé par 26 marins, dont une petite dizaine d’officiers français, et peut héberger 64 techniciens. Un second SOV a été commandé par LDA à Cemre. En cours de construction en Turquie, le futur Wind of Hope doit être livré au second trimestre 2021. Lui aussi fait l’objet d’un contrat long terme avec Ørsted, cette fois pour de nouveaux parcs éoliens développés par le groupe danois au Royaume-Uni.

- Voir notre reportage à bord du Wind of Change

 

 

Louis Dreyfus Armateurs