Energies Marines

Actualité

Dunkerque : Nouvelle candidature pour l'éolien offshore

Energies Marines
Offshore
Vie Portuaire

Hier, la société Moulins de Flandre a officiellement déposé sa candidature pour le projet de création d’un parc éolien offshore au large de Dunkerque. Cette nouvelle entité est portée par le groupe belge DEME, l’énergéticien Shell et le français Quadran Energies Marines, spécialisé dans les EMR. Le consortium propose une base logistique à Dunkerque qui permettrait pendant 25 ans de créer 150 emplois, déclare Tako Keja, directeur du projet Moulins de Flandre.

Cette candidature s’intègre dans la phase finale de l’appel d’offres pour l’éolien en mer de Dunkerque, dont l’annonce remonte au conseil interministériel de la mer du 15 novembre dernier. Les candidats doivent se déclarer sous quatre mois. Le lauréat sera désigné au second trimestre 2019. La puissance du parc pourrait aller de 450 à 600 MW.

Pour mémoire, le gouvernement a aussi validé les « offres améliorées », issues du bras de fer entre les industriels et les ministères au printemps, des six premiers parcs éoliens offshore, issus des deux premiers appels d’offres. Le prix du MW/h se situe ainsi à 150 euros, contre 200 euros précédemment.

 

Energies Marines Renouvelables Energie éolienne Port de Dunkerque