Défense
ECA vend trois drones de surface anti-mine avec sonars et ROV

Fil info

ECA vend trois drones de surface anti-mine avec sonars et ROV

Défense

Le Groupe ECA a récemment remporté un nouveau contrat d'exportation portant sur la livraison de 3 drones sous-marins de lutte anti-mine téléopérés. Ce contrat, avoisinant les 10 millions d'euros, inclut la fourniture de trois drones navals de surface (USV - Unmanned Surface Vehicles) INSPECTOR Mk2. Ces engins seront équipés des tout derniers systèmes de robotique sous-marine conçus par le Groupe ECA en 2015 :

- Le système TOWSCA, qui augmentera sensiblement la capacité de détection sonar de l’INSPECTOR Mk2 pour ce client. TOWSCA est un système de sonar à balayage latéral tracté de haute résolution déployé à partir du pont arrière de l'USV. Grâce à son sonar à balayage latéral haute résolution, il pourra opérer dans des profondeurs de 10 à 100 mètres et détecter d’éventuels objets sur le fond. Il vient compléter le sonar interférométrique installé sur le mat rétractable se situant à l’avant de l'INSPECTOR MK2 et qui lui est opérant dans des profondeurs allant de 2 à 10 mètres, pour la recherche de mines ou d’IEDs dans les ports. Toutes les données sous-marines collectées par TOWSCA sont transmises à la station de contrôle via un lien bidirectionnel radio haut débit et ce jusque 10 kilomètres de portée ; permettant à l’opérateur de visualiser une cartographie du fond, en temps réel, à des kilomètres de la zone inspectée.

- Chacun de ces USV sera aussi équipé de deux SEASCAN. Le SEASCAN est la nouvelle génération d'identification des véhicules au sein de la gamme ROV (véhicules téléopérés) du Groupe ECA.

SEASCAN est déployé avec un système de mise à l’eau et récupération en fin de mission (LARS) compact et téléopérable à distance. Le Seascan est capable d'opérer jusqu'à 3 heures consécutives dans un rayon de 1 000 mètres autour de l'USV et jusqu'à 300 mètres de profondeur. Le lien radio USV est utilisé pour piloter le SEASCAN et retransmettre les données sonar et vidéo en temps réel, afin que l’opérateur se situant hors de la zone d’opération potentiellement dangereuse, puisse piloter le Seascan jusque sa cible et l’identifier.

Ce système de lutte anti-mine peut être opéré de manière autonome et à distance à partir d'une station de contrôle distante. Le premier système sera livré d'ici la fin de l'année 2016, deux autres suivront en 2017 et 2018.

Ces nouvelles charges utiles pour l’USV INSPECTOR MK2 quant à ces capacités ainsi que celles de la gamme de solutions du Groupe ECA dédiée aux missions anti-mines. Les USV INSPECTOR Mk2, associés aux robots sous-marins autonomes du Groupe ECA (A9, A18...) et au drone aérien IT180 constituent la base de la robotique des systèmes anti-mine téléopérés. Diverses charges utiles et équipements peuvent venir équiper chacun de ces drones. Cela donne au Groupe ECA la capacité d'offrir à ses clients partout dans le monde une gamme de robots répondant au mieux à leurs exigences opérationnelles, de même qu'un système de gestion des missions pleinement intégré (UMIS).

Le Groupe ECA est le seul fabricant de systèmes anti-mines se targuant d'une gamme de robots et de drones, en ce compris des AUV, USV et UAV.

Communiqué d'ECA, 13/07/16

 

Drones maritimes | Toute l'actualité des systèmes navals robotisés