Marine Marchande
Echouage du Rokia Delmas : Les opérations de pompage doivent débuter ce vendredi

Actualité

Echouage du Rokia Delmas : Les opérations de pompage doivent débuter ce vendredi

Marine Marchande

Les opérations de pompage des soutes à combustible du porte-conteneurs roulier Rokia Delmas doivent débuter ce matin. Le navire est échoué devant l’île de Ré depuis mardi, suite à une panne de propulsion en pleine tempête. Les deux tanks avant, seront, dans un premier temps, vidés, les 450 tonnes de carburant devant être transférés sur le bâtiment de lutte anti-pollution Alcyon, dépêché de Brest. Mercredi, tard dans la soirée, une barge de la marine nationale de 600 m3 a elle aussi quitté Brest, remorquée par le Tenace. Destinée à recueillir les produits pompés, elle a été prise en charge hier par le Croisic et doit arriver à la Rochelle vers 14 heures. La barge sera utilisée dès cet après-midi pour recueillir les eaux pompées en provenance de la salle des machines et le carburant des soutes situées à l'arrière du navire.

Trois jours pour pomper les soutes

Pour ces opérations, dont la durée estimée est de trois jours, alors que le créneau météorologique est favorable jusqu’à lundi. Du matériel spécialisé, appartenant à la société néerlandais Smit, qui travaillera au profit des Abeilles International, est arrivé mercredi soir à La Rochelle et a été transporté, hier matin, à bord du Rokia Delmas par l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale. L'appareil a effectué six rotations. Quelques heures plus tard, un barrage hauturier a été mis en place autour de la coque, en prévision des opérations de pompage des soutes. En faisant l’état des lieux des dégâts, les plongeurs démineurs avaient repéré une brèche de 20 mètres de long, interdisant toute opération de remorquage sans risque sérieux de naufrage du navire accidenté.

Accidents, pollutions