Marine Marchande
Echouement du Fromveur II : le BEA pointe le manque de vigilance

Actualité

Echouement du Fromveur II : le BEA pointe le manque de vigilance

Marine Marchande

 Une brume persistante et un manque de vigilance à la passerelle. Ce sont les deux facteurs principaux que le BEA (Bureau Enquête Accident) Mer a identifié pour l’échouement du Fromveur II,  le 3 septembre 2013, dans le chenal du port de Molène. Le ferry, qui effectue la liaison entre le continent et les îles de Molène et Ouessant, avait 361 passagers et 8 marins à son bord. Le Fromveur II est sorti en 2011 des chantiers Piriou. Il mesure 43 mètres et est propulsé par deux moteurs de 1650 kW. Il est armé par la compagnie Penn Ar Bed.

 

Le 3 septembre au matin, le Fromveur II appareille de Brest à 8h20 par beau temps, avec un vent très faible et un coefficient de marée de 71. A 9h20, il effectue sa première escale au Conquet puis embouque le chenal du Four à destination de Molène. La visibilité est toujours bonne, la marée est descendante, le navire marche à 15 nœuds. Au fur et à mesure que le navire se rapproche de l’île, la brume s’épaissit. A la passerelle se trouvent le commandant, le chef mécanicien, le bosco, le timonier ainsi que deux passagers.

 

 

Un épais banc de brume

Pollution en mer et accidents