Divers
Economie de la mer : Ce que le secteur attend du gouvernement

Actualité

Economie de la mer : Ce que le secteur attend du gouvernement

Divers

C’est demain, à Nantes, que débute la 10ème édition des Assises de l’Economie de la mer. Pendant deux jours, rencontres, conférences et discours vont s’enchainer en présence de tous les grands acteurs du secteur. Avec une participation record attendue, puisque plus de 1600 participants devraient être réunis. La présence gouvernementale sera assurée, notamment, par le premier ministre. Manuel Valls, qui inaugurera mardi matin la nouvelle usine de production d’éoliennes offshore à Montoir-de-Bretagne, près de Saint-Nazaire, fera à la mi-journée un grand discours à la cité des Congrès de Nantes. Une intervention au cours de laquelle différentes annonces devraient intervenir. L’espoir est d’autant plus grand qu’un important travail a été réalisé ces derniers mois entre les ministères et les professionnels de la mer, comme le confie le président du Cluster Maritime Français : « Le travail avec le gouvernement, et en particulier avec Matignon, a été très intense depuis l’été. Le premier ministre, qui coordonne via le Secrétariat général de la mer la politique maritime de la France, semble avoir personnellement à cœur que les choses se fassent et, pour cela, de descendre en profondeur et de façon très professionnelle dans les dossiers. Nous avons, ces dernières semaines, multiplié les séances de travail et il y a eu de nombreuses réunions interministérielles sur les sujets maritimes. En fait, nous avons eu l’équivalent d’un Comité ministériel de la mer, voire plus. Dans ces conditions, on peut espérer que la montagne n’accouchera pas d’une souris ». Francis Vallat se dit « confiant », mais reste vigilant et attend des actes. « Nous avons été très clairs avec les politiques.

Cluster Maritime Français (CMF) | Actualité