Construction Navale
Ecorep-Piriou va construire un catamaran aquacole en Algérie

Actualité

Ecorep-Piriou va construire un catamaran aquacole en Algérie

Construction Navale

La société commune formée par Piriou et le chantier public Ecorep, situé à Bouharoun, à 40 kilomètres à l’ouest d’Alger, vient de remporter la commande par l’entreprise Zizou d’un navire pour l’exploitation d’une ferme aquacole située à Chlef. Cette unité, livrable en juin 2017 à Ténès, sera selon Piriou le premier catamaran en aluminium construit entièrement en Algérie. Long de 17 mètres pour une largeur de 6.2 mètres et un tirant d’eau maximal d’1.75 mètre, il sera doté de deux moteurs de 280 cv chacun et pourra atteindre la vitesse de 12 nœuds. Armé par un équipage de six personnes, le bateau disposera de 75 m² de surface de pont, avec une capacité de transport de charge de 25 tonnes, ainsi qu’une grue de 1.3 tonne à 15 mètres.

Dans le cadre de ce projet, Ecorep-Piriou livrera également un navire support de 10 mètres en fibre de verre. Conçu pour une exploitation quotidienne plus souple, il sera équipé d’une plateforme permettant d’accueillir des plongeurs pour les opérations de surveillance des alevins et des installations, ainsi qu’une prise hydraulique pour le branchement du système d’alimentation en nourriture.

Pour mémoire, c’est en décembre 2013 que Piriou avait annoncé son implantation en Algérie. Onze mois plus tard, le constructeur breton avait formalisé un accord de partenariat avec Ecorep, via une société commune détenue à 51% par les Algériens et 49% par les Français. Le chantier de Bouharoun, qui a vocation à construire et réparer des navires de pêche et de servitude, a poursuivi en 2015 sous la bannière Ecorep-Piriou ses activités de réparation de navires de moins de 150 tonnes, ainsi que la construction d’unités de 5 à 16 mètres en polyester. Puis, conformément à ce qui avait été prévu lors de la signature des accords, le site et ses personnels ont bénéficié d’investissements en matière de formation et de capacités industrielles. Avec pour objectif d’étendre les activités de réparation et de construction jusqu’à des navires 550 tonnes en acier, en aluminium et en composite.

La construction du catamaran de 17 mètres marque le début de cette nouvelle étape, le chantier misant d’ailleurs beaucoup sur le développement de l’aquaculture en Algérie. A cet effet, Ecorep-Piriou a développé une gamme complète de catamarans de 14 à 17 mètres ainsi que deux bateaux supports de 7.5 et 10 mètres, dont le chantier peut également assurer l’entretien et la maintenance.

Chantier Piriou | Toute l'actualité du groupe naval breton