Vie Portuaire
Edeis est préssenti pour la gestion des ports de Saint-Malo et Cancale

Actualité

Edeis est préssenti pour la gestion des ports de Saint-Malo et Cancale

Vie Portuaire

Coup de tonnerre ! La Région Bretagne a placé Edeis en pole position pour prendre en main les destinées des ports de Saint-Malo et de Cancale détenues par la Chambre de commerce depuis 1957. La Chambre consulaire bretillienne est pour le moment la grande perdante de ce duel livré depuis le début d’année.

Le verdict doit officiellement tomber le 4 novembre. Les bruits de coursives font état depuis plusieurs jours de la bonne fortune d’Edeis, un groupe d’ingénierie et de gestion d’infrastructures. Exemple, un document de la CGT portuaire annonçant une assemblée générale pour ce jeudi 26 septembre avec à l’ordre du jour un sujet sur « l’attribution de la future DSP à la société Edeis au 1er janvier 2020 ».

Un port déclinant


La concession concerne quatre activités et deux sites : la pêche sur les ports de Saint-Malo et de Cancale et, seulement sur Saint-Malo, le trafic de marchandises, le transport de voyageurs depuis le terminal ferry du Naye et la réparation

Port de Saint-Malo