Vie Portuaire

Actualité

EDF et Total se désengageraient du terminal méthanier de Dunkerque

Vie Portuaire

C’est le journal Les Echos qui a annoncé la nouvelle lundi 12 mars. EDF et Total souhaiteraient mettre en vente les 75% qu’ils partagent (65% pour EDF, 10% pour Total) dans le terminal méthanier Dunkerque LNG, le reste étant la propriété de Fluxys. L’opérateur de transport de gaz belge s’occupe notamment du raccordement du terminal avec le réseau du plat pays. Fluxys dispose d’un droit de préemption sur les parts et serait candidat pour détenir une majorité du capital, toujours selon Les Echos. La cession serait valorisée à près de 2 milliards d’euros.

Pour mémoire, Dunkerque LNG est opéré par la société Gaz-Opale, filiale à 51 % de Dunkerque LNG et à 49 % de Fluxys. Présenté comme le second terminal méthanier d’Europe continentale, le site, raccordé aux marchés français et belge, dispose de trois réservoirs pouvant stocker chacun 200.000 m3 de GNL. Le terminal offre une capacité de regazéification de 13 milliards de m3 par an, ce qui équivaut à environ 20% de la consommation annuelle de la France et de la Belgique en gaz naturel.

 

Le méthanier brise-glace Yamal LNG Boris Vilkitsky au terminal de Dunkerque en janvier de cette année (DUNKERQUE LNG - HAPPY DAY).

 

Dunkerque LNG a démarré ses activités en janvier 2017 et a reçu depuis une douzaine de méthaniers, qui ont permis de remplir ses cuves. Ces cargaisons provenaient notamment du Qatar et d'Europe du nord, mais aussi de Russie avec, en janvier dernier, la première venue d’un méthanier brise-glace exportant le GNL produit en Sibérie par Yamal LNG. Il a également réalisé, il y a quelques semaines, son premier rechargement de méthanier, sur le navire français Provalys.

Afin de développer son trafic, le terminal a prévu, dans les mois qui viennent, d'améliorer ses performances et étendre son activité. Une première modification destinée à proposer un service de rechargement « rapide » de navire (8800 m3/h au lieu de 4000) est en cours. A la fin de cette année également, Dunkerque LNG proposera une station d’avitaillement terrestre. 

 

Port de Dunkerque