Pêche
Efinor : cap sur le premier bateau de pêche français propulsé à l’hydrogène

Actualité

Efinor : cap sur le premier bateau de pêche français propulsé à l’hydrogène

Pêche
Construction Navale

Après la livraison de son premier chalutier, le Côte d’Ambre, le groupe normand Efinor, via sa filiale Chantiers Allais, travaille maintenant sur la réalisation d’un bateau de pêche fonctionnant à l’hydrogène (H2) grâce à une pile à combustible. Ce serait une première en France. Les avantages d’une telle propulsion sont considérables: « Avec l’hydrogène, on produit seulement de l’électricité et de l’eau, il n’y a donc aucun rejet polluant. Il améliorerait aussi considérablement le confort au travail, du fait d’une propulsion électrique silencieuse, mais aussi la pêche en elle-même, puisque la discrétion permet une discrimination plus fine et donc une meilleure sélectivité », souligne Frédéric Ludet, directeur opérationnel de Chantiers Allais.

Plusieurs projets

Chantiers Allais | Toute l'actualité des chantiers navals