Science et Environnement
Efinor va présenter au Nautic un bateau de dépollution 100 % électrique

Actualité

Efinor va présenter au Nautic un bateau de dépollution 100 % électrique

Science et Environnement

Efinor a développé son premier navire de dépollution 100 % électrique, le Waste Cleaner 66, qui sera présenté au Nautic début décembre. Il s’agit d’un bateau en aluminium au gabarit routier (transportable avec une remorque adaptée) de 5.90 mètres de long pour 2.20 de large et pesant 2 tonnes. Il a une motorisation de 33 kW lui permettant d’atteindre la vitesse de 6 nœuds (2 nœuds pendant le nettoyage). Il affiche 8 heures d’autonomie avec un pack batterie de 40 kWh.

 

Le modèle électrique

Le modèle électrique Waste Cleaner 66 (© : EFINOR)

 

Pour rendre le bateau électrique, Efinor Sea Cleaner, ex-Ecocéane devenu une filiale d’Efinor, a travaillé avec l’Allemand Torqeedo, leader des moteurs électriques pour bateaux. Il reprend, par ailleurs, le même principe que pour la série des précédents Waste Cleaner, des petits bateaux dépollueurs de 6 à 10 mètres dédiés à la maintenance portuaire et spécialisés dans la récupération de déchets flottants, qu’ils soient solides ou liquides (hydrocarbures compris). Il s’agit de catamarans avec une étrave fermée qui capte les déchets grâce à un flux créé par une hélice intégrée dans le tunnel qui traverse le bateau. Le filtrage et la récupération se font automatiquement. Le bateau peut aspirer 750 m3 par heure, dispose d’une cuve à déchets liquides de 1000 litres et d’un conteneur à déchets solides pouvant contenir 700 kilos.

 

Le modèle électrique

Le modèle électrique Waste Cleaner 66 (© : EFINOR)

 

Pour Efinor, il s’agissait « de remplacer les moteurs thermiques par des modèles 100 % électriques ce qui entraîne un rendement supérieur, car la puissance nécessaire au fonctionnement des moteurs est fortement diminuée et l’entretien est également moindre ». Le groupe estime que « ce navire principalement dédié au nettoyage du littoral et des eaux intérieurs répond ainsi parfaitement aux besoins des ports de commerce ou de plaisance de maintenir une propreté de leurs eaux tout en diminuant leur impact environnemental ».