Défense
Embarquement à bord de la FREMM Aquitaine

Actualité

Embarquement à bord de la FREMM Aquitaine

Défense

L'hélicoptère est en approche. Il entre dans l'espace aérien délimité autour de l'Aquitaine. Sur les 17 écrans du Centre Opérations (CO) de la frégate, il apparait sur la carte électronique. Devant les consoles, il y a des techniciens de DCNS et des marins de l'équipage de conduite. La troisième phase des essais à la mer, principalement dédiée à la lutte anti-air et antisurface du bâtiment, premier de la série des frégates multi-missions (FREMM), vient de débuter...
Tous les senseurs de l'Aquitaine font parvenir leurs informations au CMS (Combat Management System), le système de combat, qui crée immédiatement « des pistes » et construit une réponse tactique. Ainsi, les moyens de détection repèrent des cibles potentielles, qui sont localisées et identifiées. En quelques secondes, le CMS propose une solution aux marins assis derrière leurs consoles. «On définit des règles d'engagement, c'est-à-dire un cadre d'action qui prévoit quand et dans quelles conditions le bâtiment engage son armement ou ses moyens d'autoprotection. Ce cadre est intégré dans le CMS qui effectue t

Naval Group Marine nationale