Energies Marines
EMR : Les Pays de la Loire renforcent leur coopération avec l’Ecosse

Fil info

EMR : Les Pays de la Loire renforcent leur coopération avec l’Ecosse

Energies Marines

Outre son engagement de longue date au sein de la Conférence des Régions Périphériques Maritimes (CRPM), dans laquelle Christophe Clergeau, son 1er vice-président anime le groupe thématique Industries maritimes, la Région des Pays de la Loire a noué des partenariats internationaux sur les énergies marines renouvelables, dont une collaboration renforcée avec l’Ecosse, acteur majeur en Europe.

Une rencontre entre entreprises écossaises et ligériennes le 21 mai

La Région des Pays de la Loire a accueilli en février 2015, en collaboration avec le business cluster Neopolia EMR, des représentants de Scottish Development International à Nantes afin de leur présenter le potentiel EMR des Pays de la Loire et d’échanger sur les synergies et projets de coopérations possibles entre ces deux territoires propices au développement des EMR.

Cette rencontre a posé les bases d’une coopération entre les deux territoires qui s’est traduite par l’organisation, le 21 mai pendant la convention Thetis EMR à Nantes, d’une réunion de travail organisée entre les entreprises des deux territoires. 18 entreprises écossaises et 17 entreprises ligériennes ont participé à cette rencontre.

Au programme : présentation croisée des atouts des deux territoires sur les EMR et pitch de présentation des entreprises ligériennes et écossaises. L’objectif pour la Région Pays de la Loire est de présenter les atouts qui font de la région le territoire incontournable de développement des Énergies Marines Renouvelables en France et en Europe. Une rencontre « networking » a clôturé cette séquence, afin de donner l’opportunité aux entreprises de détecter des opportunités de partenariats.

Emmanuelle Bouchaud, vice-présidente de la Région déléguée à l’Energie, a reçu la délégation écossaise et a déclaré : « L’expérience du marché des EMR a permis aux entreprises écossaises de développer de fortes compétences dont nos entreprises peuvent bénéficier pour asseoir plus rapidement leur compétitivité sur le secteur. De leur côté, les entreprises écossaises peuvent espérer accéder à une partie du  marché français via les entreprises ligériennes. Il s’agit donc d’établir un partenariat gagnant-gagnant pour tous. »

 Pour Paul O’Brien, en charge des Énergies Marines au sein de Scottish Development International : « Nous avons développé notre relation entre l’Ecosse et les Pays de la Loire depuis l’année dernière lorsque nous avons identifié des champs de collaboration dans les énergies renouvelables offshore. Nous sommes conscients des réelles opportunités pour nos sociétés à travailler ensemble et Thetis sera la prochaine étape qui contribuera à leur rapprochement. Nous sommes présents à Thetis avec une délégation de 18 sociétés écossaises, qui sont vraiment prêtes à saisir les opportunités dans les énergies renouvelables offshore au niveau mondial et particulièrement ici en France ».

Une entreprise ligérienne implantée en Ecosse

Créée en février 2012 par trois chercheurs du laboratoire de recherche en hydrodynamique, énergétique et environnement atmosphérique de l’Ecole Centrale de Nantes, Innosea, bureau d’ingénierie spécialisé dans les Énergies Marines Renouvelables, a ouvert fin novembre 2013 ses premiers bureaux à l’étranger, en Ecosse à Edinburgh. A l’inverse, une entreprise spécialisée dans l’ingénierie de projets dans les EMR envisage de s’implanter en France. A l’occasion de Thetis EMR 2015 à Nantes, un programme de visite personnalisé a été organisé, incluant la rencontre d’acteurs EMR ligériens et la présentation de l’offre immobilière sur Nantes.

Communiqué de la Région Pays de la Loire, mai 2015