Energies Marines
EMR : Un collectif d’ONG demande un gel des projets

Actualité

EMR : Un collectif d’ONG demande un gel des projets

Energies Marines

Dans une lettre ouverte à six ministres et secrétaires d’Etat, ainsi qu’aux présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, un collectif de 20 associations et organisations non gouvernementales, coordonné par Robin des Bois, demande «  d’organiser sans attendre une conférence avec toutes les parties prenantes et d’installer dans l’attente de ses conclusions et de sa synthèse un gel des subventions et des procédures administratives sur les projets éoliens offshore et sur les autres énergies marines renouvelables ».

Le collectif, qui compte des associations de riverains et de naturalistes normandes, noirmoutrines ou encore le comité régional des pêches de Corse, attend du gouvernement qu’il prenne en compte diverses inquiétudes au sujet des projets liés aux énergies marines renouvelables. « Les fondements financiers et économiques de cette option énergétique sont douteux aux yeux de nombreux experts et d’une grande partie de l’opinion publique. L’offshore éolien tente de s’imposer avec les mêmes méthodes et la même absence de débat démocratique, technique et financier que le nucléaire dans les années 70 et 80 ou aujourd’hui l’éolien terrestre invasif », écrivent les associations.

« Une simple concertation régionale pour décider des endroits où des éoliennes seront implantées est totalement insuffisante », poursuit la lettre ouverte qui estime qu’ « il faut préalablement s’assurer que l’option éolienne offshore est globalement pertinente d’un point de vue environnemental, énergétique et financier »

Les associations ont ainsi identifié plusieurs points qui nécessitent, selon elles, la tenue d’un débat national. Leurs interrogations portent à la fois sur des préoccupations économiques (rentabilité énergétique, coût de l’électricité, équilibre financier de la filière) qu’environnementales (impacts sur les paysages et le tourisme, sur les écosystèmes, les ressources halieutiques et la faune, fiabilité et durabilité des éoliennes, ainsi que leur démantèlement). Ou encore sur les éventuels conflits d’usage avec la pêche, le transport maritime ou les ports refuges.

Energies Marines Renouvelables