Croisières et Voyages
En mer sur le Symphony of the Seas

Reportage

En mer sur le Symphony of the Seas

Croisières et Voyages

Livré le 23 mars par les chantiers de Saint-Nazaire à l’armateur américain Royal Caribbean International, avec deux semaines d'avance sur le calendrier initial, le Symphony of the Seas effectue cette semaine sa première croisière commerciale. L’occasion de découvrir en activité le plus gros paquebot du monde, qui sillonnera jusqu’à l'automne les eaux de la Méditerranée orientale au départ de Barcelone.

Quatrième unité du type Oasis, une classe qui doit compter à terme sept paquebots, le Symphony of the Seas est le quasi-sistership de l’Harmony of the Seas, livré par STX France en mai 2016. Alors que RCI avait fait réaliser les deux premiers navires de la série en Finlande, d’où ils sont sortis en 2009 (Oasis of the Seas) et 2010 (Allure of the Seas), c’est Saint-Nazaire qui fut ensuite chargé de construire ces bateaux hors normes.

 

Le Symphony of the Seas quittant Saint-Nazaire le 23 mars (© : BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Le Symphony of the Seas quittant Saint-Nazaire le 23 mars (© : BERNARD BIGER - STX FRANCE) 

Le Symphony of the Seas à Malaga la semaine dernière (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Symphony of the Seas à Malaga la semaine dernière (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) 

 

Long de 362 mètres pour une largeur de 47 mètres à la flottaison et jusqu’à 66 mètres au niveau des superstructures, le Symphony of the Seas affiche une jauge de 228.081 GT, légèrement supérieure à celle de son aîné grâce notamment à l’ajout de quelques cabines. Elles sont ici au nombre de 2759, soit une capacité en base double de 5518 passagers et au maximum 6680 vacanciers, servis par 2200 membres d’équipage.

Par rapport à l’Harmony of the Seas, on ne constate pas d’évolution majeure. Toutefois, il y a à bord un certain nombre de nouveautés, d’évolutions et, surtout, d’améliorations, en particulier au niveau de la décoration, qui permettent à ce nouveau navire d’être encore plus abouti et efficace.

Le Symphony of the Seas se révèle particulièrement réussi, avec comme toujours chez Royal Caribbean International des personnels chaleureux et très professionnels pour un service de grande qualité, une restauration très bonne et variée, ainsi qu'une multitude d'activités et de divertissements. Une offre démultipliée sur un paquebot de cette taille, dont le gabarit ne doit d'ailleurs pas effrayer. Certes, il y a plus de 8000 personnes à bord, ce qui est énorme, mais le gabarit gigantesque du navire permet de répartir cette masse aussi bien, voire même parfois mieux, que sur des navires traditionnels. Une croisière sur un géant comme celui-ci est une expérience étonnante qui vaut réellement la peine d'être testée au moins une fois. 

 

L'un des deux espaces centraux à ciel ouvert, Central Park, vu du pont piscines (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

L'un des deux espaces centraux à ciel ouvert, Central Park, vu du pont piscines (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) 

(© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) 

 

Architecturalement, le Symphony of the Seas, comme les autres Oasis, s’articule toujours autour de 7 quartiers : Central Park, Boardwalk, Royal Promenade, Pool & Sports zone, Vitality at Sea Spa & Fitness center, Entertainment Place et Youth zone.

Deux d’entre eux sont logés au centre du navire, mais ce dernier est tellement large qu’il a été possible de les proposer à ciel ouvert, encadrés par de ponts de cabines jusqu’au niveau supérieur accueillant notamment les piscines.

C’est le cas de Central Park, un véritable jardin en pleine mer, agrémenté de plus de 12.000 véritables végétaux. Très calme, avec la diffusion de chants d’oiseaux, cet espace accueille des bars, dont un spécialisé dans les vins (Vintage), ainsi que plusieurs des restaurants thématiques du navire (le steak house Chop’s Grill, le gastronomique 150 Central Park, le Méditerranéen Jamie’s Italian). On y trouve également un self-service, le Park Café, qui a été agrandi. 

 

Central Park (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Central Park (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) 

 

Royal Caribbean | Actualité de la compagnie de croisière