Histoire Navale
En images : Visite de l’Hermione et première escale à Yorktown

Reportage

En images : Visite de l’Hermione et première escale à Yorktown

Histoire Navale

Une flottille de bateaux de plaisance et de vieux gréement a accompagné l’Hermione pour son arrivée vendredi matin à Yorktown. Un moment d’émotion pour ses 80 membres d’équipage et l’association Hermione – La Fayette, qui a porté sa construction. Après deux décennies d’efforts, le rêve s’accomplit.

 

Arrivée de l'Hermione à Yorktown (© MARIE VENNE)

Arrivée de l'Hermione à Yorktown (© MARIE VENNE)

L'Hermione à Yorktown (© JEAN-MICHEL DE CAZES)

L'Hermione à Yorktown (© JEAN-MICHEL DE CAZES)

 

Réplique de la frégate qui emmena La Fayette aider les insurgés américains en 1781, l’Hermione a quitté la France le 18 avril et, 235 ans après son aînée, a traversé l’Atlantique pour rejoindre les Etats-Unis. Elle y arriva le 3 juin au terme d’un périple de 5297 milles. Une première escale pluvieuse et assez discrète à Norfolk pour effectuer, notamment, les formalités administratives et, tout historique que soit ce voyage, se soumettre à l’inspection de la douane US.  

 

L'Hermione lors de son escale à Norfolk (© NICOLAS VENNE)

L'Hermione lors de son escale à Norfolk (© NICOLAS VENNE)

L'Hermione lors de son escale à Norfolk (© NICOLAS VENNE)

L'Hermione lors de son escale à Norfolk (© NICOLAS VENNE)

 

Yorktown : Rendez-vous avec l’Histoire

A l’issue, le bâtiment a donc mis le cap sur Yorktown, où se joua l’issue de la guerre d’indépendance américaine.  C’est en effet là que George Washington, à la tête de 8800 hommes, avec l’appui crucial des 10.800 volontaires du corps expéditionnaire français, emportèrent une victoire décisive contre l’armée britannique. Retranché à Yorktown avec 7500 soldats, le général Cornwallis fut contraint de capituler le 19 octobre 1781 face aux assauts franco-américains, à la maladie décimant ses troupes et faute de ravitaillement. Car la flotte française assurait le blocus de la ville après avoir gagné le 5 septembre, sous la conduite de l’amiral De Grasse, la bataille de la Baie de la Chesapeake, empêchant ainsi la Royal Navy d’aider Cornwallis.  

 

Arrivée de l'Hermione à Yorktown (© MARIE VENNE)

Arrivée de l'Hermione à Yorktown (© MARIE VENNE)

Arrivée de l'Hermione à Yorktown (© MARIE VENNE)

Arrivée de l'Hermione à Yorktown (© MARIE VENNE)

Arrivée de l'Hermione à Yorktown (© MARIE VENNE)

Arrivée de l'Hermione à Yorktown (© MARIE VENNE)

Arrivée de l'Hermione à Yorktown (© MARIE VENNE)

Arrivée de l'Hermione à Yorktown (© MARIE VENNE)

Arrivée de l'Hermione à Yorktown (© MARIE VENNE)

Arrivée de l'Hermione à Yorktown (© MARIE VENNE)

Arrivée de l'Hermione à Yorktown (© MARIE VENNE)

Arrivée de l'Hermione à Yorktown (© MARIE VENNE)

Arrivée de l'Hermione à Yorktown (© MARIE VENNE)

Arrivée de l'Hermione à Yorktown (© MARIE VENNE)

 

Machine à remonter le temps

C’est cette histoire, à travers laquelle l’amitié franco-américaine est née, qui refait surface aujourd’hui avec l’Hermione. Aux Etats-Unis, l’accueil est exceptionnel, à la hauteur du symbole que représente la frégate dans un pays où l’on demeure particulièrement attaché à son histoire et où La Fayette est considéré comme un héros de la guerre d’indépendance. Elle va passer cet été par une douzaine de ports américains et sera la grande vedette d’une grande parade navale organisée le 4 juillet à New York pour célébrer la fête nationale, correspondant au jour où les 13 anciennes colonies britanniques proclamèrent leur indépendance (4 juillet 1776).  

 

Vendredi à Yorktown pour l'arrivée de l'Hermione (© MARIE VENNE)

Vendredi à Yorktown pour l'arrivée de l'Hermione (© MARIE VENNE)

Vendredi à Yorktown pour l'arrivée de l'Hermione (© MARIE VENNE)

Vendredi à Yorktown pour l'arrivée de l'Hermione (© MARIE VENNE)

Vendredi à Yorktown pour l'arrivée de l'Hermione (© MARIE VENNE)

Vendredi à Yorktown pour l'arrivée de l'Hermione (© MARIE VENNE)

Vendredi à Yorktown pour l'arrivée de l'Hermione (© MARIE VENNE)

Vendredi à Yorktown pour l'arrivée de l'Hermione (© MARIE VENNE)

Vendredi à Yorktown pour l'arrivée de l'Hermione (© MARIE VENNE)

Vendredi à Yorktown pour l'arrivée de l'Hermione (© MARIE VENNE)

 

5000 personnes à bord ce week-end

En attendant, l’Hermione réalise donc sa première grande escale à Yorktown, où de nombreuses manifestations sont organisées et les tenues d’époque de rigueur. Après les cérémonies officielles vendredi, en présence  notamment de la ministre française Ségolène Royal et du gouverneur de Virginie, 5000 personnes sont attendues ce week-end pour visiter le superbe navire, dont la construction a débuté à Rochefort en 1997.

 

De nombreux visiteurs bord de l'Hermione ce samedi (© JEAN-MICHEL DE CAZES)

De nombreux visiteurs bord de l'Hermione ce samedi (© JEAN-MICHEL DE CAZES)

 

Réplique la plus fidèle possible de l’Hermione réalisée par l’ancien arsenal charentais en 1778, la frégate de 26 canons mesure 65 mètres de long (hors tout) pour 11 mètres de large, ses trois mâts supportant jusqu’à 1500 mètres carrés de voilure. A bord, la découverte est surprenante, mêlant architecture historique et modernité, un impératif pour répondre à toutes les règlementations.  Voici un reportage photo réalisé pour Mer et Marine par Nicolas et Marie Venne lors de deux visites réalisées sur l'Hermione, d'abord à Norfolk puis à Yorktown.  

 

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© JEAN-MICHEL DE CAZES)

(© JEAN-MICHEL DE CAZES)

(© MARIE VENNE)

(© MARIE VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© NICOLAS VENNE)

(© JEAN-MICHEL DE CAZES)

(© JEAN-MICHEL DE CAZES)

 

Hermione