Marine Marchande

Actualité

En Manche, un remorqueur grec a failli couler avec le navire qu’il tractait

La Royal Navy a mené, dans la nuit de dimanche à lundi, une très délicate opération de sauvetage au cours de laquelle elle est parvenue, in extremis, à empêcher le naufrage d’un remorqueur dans la Manche. Le navire qu’il tractait n’a, en revanche, pas pu être sauvé et a coulé hier devant les côtes du Devon.

Le Christos XXIII était en train de remorquer entre l’Allemagne et la Turquie l’Emstrom, un bateau de 80 mètres, lorsqu’il a lancé un appel de détresse. Victime d’une importante voie d’eau suite à une collision intervenue peu après 21h avec l’Emstrom, le vieux remorqueur de 44 mètres,  construit en 1972 et battant pavillon grec, ne pouvait avec les moyens du bord endiguer la montée de l’eau. Les vedettes de sauvetage des stations d’Exmouth et Torbay sont rapidement intervenues afin de secourir les six membres d’équipage du Christos XXII. Dans le même temps, les garde-côtes britanniques prévenaient le patrouilleur de police des pêches HMS Severn, ainsi que la frégate HMS Lancaster, naviguant dans la zone, afin que ces bâtiments de la Royal Navy portent assistance au Christos XXII. En dépit de conditions très difficiles, notamment le froid (de l’air et de l’eau) et le manque de lumière pour cette intervention nocturne, les marins anglais sont parvenus à installer des moyens de pompage qui ont permis d’évacuer les tonnes d’eau qui s’étaient engouffrées dans les cales du remorqueur. Puis, malgré les gaz d’échappement des motopompes, tournant au diesel, dans des locaux presque fermés, ils ont réussi à colmater la brèche grâce à une réparation de fortune, suffisante pour maintenir le bateau à flot. Pour y parvenir, plusieurs équipes se sont relayées à bord durant plus de 6 heures. Une intervention remarquable qui a permis d’empêcher le naufrage du Christos XXII, dont les soutes contiennent 200 tonnes de carburant. L’Emstrom n’a, en revanche, pas eu cette chance. Malgré l’arrivée sur zone de remorqueurs, le navire a finalement coulé dans la matinée. Selon les autorités britanniques, les risques de pollution seraient faibles.

 

 

Le Christos XXII dans la nuit de dimanche à lundi ( © ROYAL NAVY)

 

Marin britannique colmatant la brèche sur le Christos XXII ( © ROYAL NAVY)

 

Marins britanniques colmatant la brèche sur le Christos XXII ( © ROYAL NAVY)

 

L'Emstrom en train de couler hier matin ( © ROYAL NAVY)

 

Le Christos XXII, ici au Havre en juillet dernier ( © FABIEN MONTREUIL)

 

Le patrouilleur HMS Severn ( © ROYAL NAVY)

 

La frégate HMS Lancaster ( © MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Sauvetage et services maritimes Royal Navy