Défense
En présence des Grecs, la France met sur cale sa première FDI

Reportage

En présence des Grecs, la France met sur cale sa première FDI

Défense

Presque 27 mois après la cérémonie de découpe de sa première tôle, la tête de série du programme des cinq futures frégates de défense et d’intervention (FDI) de la Marine nationale a été mise sur cale hier à Lorient. Le bâtiment, qui sera nommé Amiral Ronarc ‘h, voit ainsi son assemblage débuter dans la forme de construction couverte du chantier morbihannais de Naval Group. Il prend place derrière la coque déjà bien avancée de la seconde corvette du type Gowind destinée aux Emirats Arabes Unis (la première en est sortie le 11 décembre). La première FDI sera quant à elle mise à l’eau à l’automne 2022, en vue de débuter ses essais à la mer au printemps 2023 et d’être livrée à la flotte française au printemps 2024.

 

A droite, les premiers blocs de la FDI, derrière la coque de la seconde corvette émiratie (© : MER ET MARINE - VG)

A droite, les premiers blocs de la FDI, derrière la coque de la seconde corvette émiratie (© : MER ET MARINE - VG)

 

Naval Group | Actualité industrie navale de défense