Nautisme
Encore deux concurrents sur le carreau dans le Vendée Globe

Actualité

Encore deux concurrents sur le carreau dans le Vendée Globe

Nautisme

Le Grand sud est sans pitié pour les concurrents du Vendée Globe, qui en sont à leur 38ème jour de course. Hier matin, le Britannique Mike Golding (Ecover) a annoncé que son monocoque avait démâté. Golding avait conquis dans la nuit la place de leader de Jean-Pierre Dick (Paprec Virbac 2), handicapé depuis la veille par une avarie sur son safran tribord. Alors que le skipper d'Ecover mettait le cap, sain et sauf, sur l'Australie, Jean-Baptiste Dejeanty (Maisonneuve) annonçait pour sa part sa décision de rallier l'Afrique du Sud. Impossible pour lui de continuer dans des conditions de sécurité minimales. Outre les pannes et dysfonctionnements de ses pilotes automatiques, le skipper déplore une usure prématurée de ses drisses, dans le mât. " Persister à courir serait déraisonnable au niveau sécurité et au regard des mers qu'il reste à parcourir", explique le skipper de Maisonneuve. Il se dirige à vitesse réduite sur Port-Elisabeth (Afrique du Sud), qu'il espère rallier d'ici 8 à 10 jours.
Hier, à 20 heures, Michel Desjoyeaux (Foncia) était en tête, suivi de Roland Jourdain (Veolia Environnement), Sébastien Josse (BT) et Jean Le Cam (VM Matériaux).