Défense
Encore deux évacuations médicales pour les Dauphin de la marine

Actualité

Encore deux évacuations médicales pour les Dauphin de la marine

Défense

Les hélicoptères Dauphin de service public de la Marine nationale sont, décidemment, très sollicités ces derniers jours. Hier encore, les équipages de la 35F ont réalisé deux évacuations médicales, l'une en Manche et l'autre en Méditerranée. A 11 heures, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) Méditerranée était alerté par le chalutier Asunta II que l'un de ses membres d'équipage, âgé de 40 ans, venait d'être blessé à la hanche par la chute d'une charge lourde. Le bateau se trouvait alors à 30 nautiques au sud-est de Sète. A 11H35, un Dauphin N3 de la base d'aéronautique navale de Hyères décollait pour rejoindre l'Asunta II avec, à son bord, une équipe du SAMU 83 (un médecin et un infirmier de l'hôpital Font-Pré de Toulon). L'hélicoptère est arrivé sur zone à 12H30 et a transféré à bord du chalutier son plongeur et l'équipe médicale, qui a conditionné le marin blessé. L'homme a ensuite été hélitreuillé à bord de l'appareil, qui l'a transporté vers l'hôpital de La Péyronnie, à Montpellier, où il a été pris en charge à 14H45.

Hélitreuillage depuis un Dauphin  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Hélitreuillage depuis un Dauphin (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Pendant ce temps, une autre opération de sauvetage en mer était déclenchée en Bretagne, là aussi au profit d'un pêcheur. A 12H50, le coquiller Ar Vro Vigouden, immatriculé au Guilvinec, prévenait en effet le CROSS Corsen que l'un de pêcheurs à bord était tombé à la mer. Récupéré par le patron du bateau, le matelot de 51 ans était en état de choc. Le Dauphin basé à Lanvéoc-Poulmic a reçu l'ordre de décoller avec une équipe médicale et de se porter au plus vite vers les pêcheurs, qui se trouvaient à une petite dizaine de nautiques de Saint-Brieuc. L'Ar Vro Vigouden a, d'abord, été rejoint par la vedette de la station SNSM de Saint-Quay-Portrieux, dont le médecin a diagnostiqué une sévère hypothermie du marin tombé à l'eau. Ce dernier a finalement été hélitreuillé à bord du Dauphin vers 14 heures, puis conduit à l'hôpital de Saint-Brieuc.
Spécialisée dans le secours en mer, la flottille 35 F compte 8 Dauphin de service public (dontt deux loués à la société belge NHV), positionnés à différents points du littoral français (Hyères, La Rochelle, Lanvéoc, Cherbourg et Le Touquet). Depuis 1994 et leur mise en service au sein de l'aéronautique navale, les Dauphin SP ont une activité impressionnante. Ces appareils ont secouru, en 15 ans, pas moins de 1430 personnes, soit près de 100 par an. Rien qu'en 2009, les Dauphin SP ont réalisé 529 missions opérationnelles de sauvetage maritime, ce qui a représenté 750 heures de vol. Plaisanciers, pêcheurs, marins au commerce... Durant ces missions, 196 personnes ont été secourues par les hélicoptères de la 35F. On notera également que la flottille 32F, à Lanvéoc, a aussi dans ses prérogatives le sauvetage en mer. Elle est actuellement dotée d'EC-225 et plus tard de NH90, appareils ayant une allonge et des caapcités supérieures aux Dauphin, ce qui lui permet notamment de réaliser des interventions très au large.
_______________________________________________________

- Voir notre reportage sur la flottille 35F

- Voir notre reportage sur la médicalisation du secours en mer


Aéronautique navale | Toute l'actualité des aéronefs et flottilles de la marine