Science et Environnement
Energie thermique des mers : Un démonstrateur à la Réunion

Actualité

Energie thermique des mers : Un démonstrateur à la Réunion

Science et Environnement

La Région Réunion et DCNS ont signé, mardi, une deuxième convention relative au projet Energie Thermique des Mers (ETM) pour l'île française de l'océan Indien. Cette convention, qui prévoit notamment la réalisation d'un démonstrateur (système ETM à échelle de puissance réduite), est signée dans le cadre du partenariat de Recherche et Développement mis en place par le groupe naval et la collectivité territoriale. L'objectif est de vérifier la faisabilité de l'implantation d'un démonstrateur ETM à la Réunion.
DCNS a débuté les premiers travaux d'ingénierie du démonstrateur suite à la signature d'une première convention, en avril dernier. Ces travaux ont mis en évidence la nécessité de rechercher des optimisations technologiques devant s'intégrer au plus tôt dans le développement de centrales ETM. Pour cela, un banc de test va être réalisé. Scientifiquement, cette centrale pilote vise à mettre à disposition des chercheurs un laboratoire d'expérimentation sur cette nouvelle technologie. Elle permettra dans le même temps de valider les systèmes thermodynamiques existants, rechercher des optimisations, tout en déterminant, dans le contexte réunionnais, les conditions techniques, économiques et financières de réalisation du démonstrateur ETM. Enfin, le banc de test servira aux futurs techniciens de maintenance pour leur permettre de maîtriser le système.

Produire de l'énergie 24H/24

DCNS doit parallèlement réaliser des études ayant pour objectif de lever les risques techniques du projet. Les travaux porteront sur les risques principaux du système : le pompage de l'eau froide en grande profondeur et les conditions d'ancrage propres à la Réunion.

Cette démarche s'inscrit dans le cadre du plan de relance économique de l'Etat et répond à la volonté de la Région Réunion d'atteindre son autonomie en énergie électrique à l'horizon 2025. Parmi les filières technologiques des Energies Marines, l'Energie Thermique des Mers apparaît comme une solution d'avenir adaptée et 100% renouvelable. Elle pourrait même, à terme, effacer la production charbon de l'île. En effet, la localisation de l'Ile sur la ceinture tropicale permet d'exploiter la différence de température qui existe naturellement entre la surface et les profondeurs de l'océan. Il s'agirait de produire de l'électricité, mais aussi des produits dérivés (eau douce, climatisation, amélioration de l'aquaculture et de la culture d'algues ...). L'atout majeur de l'ETM, qui a fait l'objet en 2008 d'une étude autofinancée de préfaisabilité par DCNS, est qu'il peut produire de l'énergie 24H/24H.

Naval Group (ex-DCNS)