Offshore
Energies marines : Lancement d'un projet majeur en Ecosse

Actualité

Energies marines : Lancement d'un projet majeur en Ecosse

Offshore

Usines marémotrices et fermes houlomotrices... L'Ecosse amplifie de manière significative le développement des énergies marines renouvelables, avec le lancement d'un nouveau projet de grande envergure. Cette semaine, à l'issue d'un appel d'offres, 10 contrats ont été signés avec des opérateurs en vue d'implanter des sites EMR capables de générer une puissance de 1.2 GW. Situées au large de l'Ecosse, des unités utilisant la force de la marée et le courant des vagues doivent être installées au large des Orcades et dans le Pentland Firth, détroit qui sépare ces îles de la partie écossaise de la Grande-Bretagne. Le grand vainqueur de l'appel d'offres est le groupe britannique Scottish and Southern Energy, qui a obtenu avec ses partenaires Aquamarine et OpenHydro, les droits exclusifs pour développer des unités marémotrices et houlomotrices d'une puissance de 400 MW. Parmi les autres lauréats, on retiendra l'Allemand EON mais aussi la société écossaise Pelamis Wave Power, connue pour avoir testé l'un des premiers systèmes houlomoteur, assemblage de cylindres flottants ressemblant à un grand serpent.
Les différents projets devraient voir le jour d'ici 2020, l'investissement devant s'élever à plusieurs milliards d'euros. Leader en Europe dans le développement des EMR, l'Ecosse a déjà lancé divers projets de champs éoliens offshores. Ainsi, 7 GW sont en projet, en construction ou déjà opérationnels. Avec les nouvelles centrales marémotrices et houlomotrices, les autorités écossaises souhaitent que la part des énergies renouvelables dans la consommation d'électricité passe à 50% dans les 10 prochaines années.