Marine Marchande
Engie s’accorde avec Total pour la cession de ses activités amont dans le GNL

Actualité

Engie s’accorde avec Total pour la cession de ses activités amont dans le GNL

Marine Marchande

La liquéfaction, le transport maritime avec notamment l’armement Gazocéan ainsi que le négoce international : Engie a conclu avec Total un accord en vue de la cession de ses activités amont dans le gaz naturel liquéfié. « Le groupe a reçu une offre ferme et irrévocable de Total pour la vente de ses activités amont GNL, pour une valeur totale de 2.04 milliards de dollars US, incluant un complément de prix pouvant aller jusqu’à 550 millions de dollars US, qui sera versé sous certaines conditions », explique Engie. Le groupe souligne qu’il « conserve ses activités aval, notamment les infrastructures de regazéification et la commercialisation de GNL de détail aux clients finaux, et accélère son développement dans ce domaine ». La cession, qui inclut également les réservations de capacités dans les terminaux méthaniers européens, pourrait être finalisée au cours de l’année 2018.

Recentrage

Engie rappelle que ce projet clôt le mouvement engagé pour sortir des activités amont dans le domaine du pétrole et du gaz, après l'annonce de la cession de sa filiale Engie Exploration & Production International en mai dernier. L’énergéticien français poursuit ainsi sa stratégie de concentration sur trois métiers clés : la production d'électricité bas carbone, les infrastructures – notamment de gaz, et les solutions aval intégrées pour ses clients.

Cap sur l’hydrogène et les biogaz

Le groupe, qui se dit « convaincu par ailleurs du rôle majeur que les gaz verts, biogaz et hydrogène renouvelable, sont appelés à jouer dans la transition énergétique », a par ailleurs annoncé qu’il se dote d'une entité dédiée au développement de l'hydrogène renouvelable. « Cette entité, à vocation mondiale, coordonnera les développements du groupe dans le domaine de l’hydrogène, développera directement les projets industriels majeurs de production, transport et vente d’hydrogène, et contribuera ainsi à accélérer le développement de cette énergie d’avenir ». Dans ce cadre, Engie a signé un accord avec Total dans le domaine des gaz verts. Cet accord prévoit, pour une durée initiale de 10 ans, qu’Engie devienne le fournisseur prioritaire de Total pour tout nouveau projet d’approvisionnement en hydrogène d’origine renouvelable et en biogaz.

 

Engie (ex-GDF Suez)