Formation et Emploi
Enseignement maritime : une centaine de lycéens manifestent à Saint-Malo

Actualité

Enseignement maritime : une centaine de lycéens manifestent à Saint-Malo

Formation et Emploi

Chloé, 18 ans, est élève en terminale au lycée maritime Florence-Arthaud. Elle et plusieurs de ses camarades ont manifesté leur colère mercredi matin, suite à la mise en place d’une réforme conduisant à la suppression d’une classe prépa au concours d’entrée à l’École nationale supérieure de marine (ENSM).

« Depuis que je suis en 5e, mon rêve est de devenir marin, confie la Rennaise. Et là, on détruit tout notre parcours. On ferme la porte à notre métier de rêve, d’officier. Moi, je veux devenir commandant dans la Marine marchande ».

Un cercueil devant la direction des Aff’Mar

Elle a donc manifesté avec une centaine d’autres élèves depuis le campus de Paramé jusqu’au port de Saint-Malo.

Présents aussi, des enseignants, comme Mehdi Abassi, ancien officier qui a bénéficié naguère de la classe passerelle qui disparaît aujourd’hui : « Les élèves ne pourront plus aller à l’ENSM, estime l’enseignant. Des élèves de bac pro en s’inscrivant uniquement sur Parcoursup ne pourront pas suivre les cours ».

En signe de funérailles, un cercueil a été déposé devant la direction des Affaires maritimes puis 70 roses, 50 jonquilles et 30 tulipes ont été jetées à la mer en fin de manifestation.

Un article de la rédaction du Télégramme