Défense
Entretien avec l'amiral Prazuck, chef d'état-major de la Marine nationale

Interview

Entretien avec l'amiral Prazuck, chef d'état-major de la Marine nationale

Défense

A la tête de la flotte française depuis juillet 2016, l'amiral Christophe Prazuck a accordé un long entretien à Mer et Marine. Avec le chef d'état-major de la Marine nationale, nous faisons le point sur le renouvellement des moyens, les programmes et évolutions technologiques à venir, comme les drones, les nouvelles menaces auxquelles la France et ses intrêts maritimes son confrontés, ou encore la problématique du recrutement et de la fidélisation des marins. 

 

MER ET MARINE : Pendant de nombreuses années, la Marine nationale n’a connu que la décrue de ses effectifs et de sa flotte, tout en disposant de matériels vieillissants. Aujourd’hui, la situation a bien changé. Diriez-vous que la France possède, ou est en passe de posséder, l’une des meilleures marines de son histoire ? Comment se place-t-elle sur l’échiquier international ?

AMIRAL PRAZUCK : Nous construisons une belle marine, constituée de navires très performants servis par des marins très affûtés. Je constate sa pertinence opérationnelle, de l’action de l’Etat en mer à la dissuasion, ainsi que son haut niveau qualitatif. Il y a moins d’une poignée de marines qui mettent en œuvre une dissuasion océanique complète, et moins encore des porte-avions à catapultes et brins d’arrêt.

Depuis des décennies, nous avons subi une pression sur l’outil de défense mais, contrairement par exemple aux Britanniques qui ont abandonné un temps leur patrouille maritime, la France a choisi le maintien d’un modèle complet. Même si une capacité était unique, nous avons entretenu les compétences. Même si les gens n’étaient pas nombreux nous les avons gardés et même si cela paraissait échantillonnaire cela a constitué autant de noyaux qui nous permettent maintenant de nous redévelopper quantitativement et qualitativement de manière cohérente.

La loi de programmation militaire voulue par le Président de la République, construite et défendue par la Ministre des Armées Florence Parly, confirme le renouvellement de tous les moyens dans le cadre d’un effort prolongé. Nos unités anciennes sont remplacées par des moyens de pointe, par ce qui se fait de mieux. Nos bateaux sont très réussis, à l’image des FREMM qui ont notamment des performances anti-sous-marines inégalées, je note aussi les prouesses humaines de nos opérateurs commandos et un groupe aéronaval reconnu, auquel se joignent nos alliés avec enthousiasme. Par les effets de la géographie et de la volonté,  notre marine est présente sur chaque mer,  des banquises australes et septentrionales à la mer de Chine méridionale, d’Ormuz aux eaux guyanaises et au golfe de Gascogne.

<

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française