Défense
Entretien avec Patrick Boissier, président de DCNS

Interview

Entretien avec Patrick Boissier, président de DCNS

Défense

Ces dernières années, le leader européen du secteur naval militaire a connu de profondes évolutions. Passé du statut d'administration à celui de société de droit privé en 2003, puis ayant vu son capital s'ouvrir à Thales quatre ans plus tard, DCNS s'est engagé, en 2009, dans un ambitieux plan de développement. Portée par Patrick Boissier, cette stratégie vise à consolider le groupe sur son positionnement historique, dans la perspective d'inéluctables rapprochements européens, tout en profitant des savoir-faire de DCNS pour diversifier l'activité vers de nouveaux horizon. Ainsi, en se lançant notamment sur les énergies marines renouvelables, DCNS n'a plus seulement vocation à aider les marines à sécuriser les océans, mais veut aussi participer à leur valorisation, au moment où les enjeux maritimes reviennent au premier plan des préoccupations économiques et géostratégiques. A l'occasion du salon Euronaval, Patrick Boissier revient avec notre consoeur Catherine Magueur, du Télégramme, sur la stratégieet les perspective de DCNS...

______________________________________________________

 

Vous présentiez il y a trois ans le plan Championship, visant à doubler le chiffre d’affaires de DCNS en 10 ans, tout en réduisant les coûts de 30% sur les 3 premières années. Où en est-on aujourd’hui ?

 

Trois ans après, DCNS est une entreprise qui sait où elle va car nous avons exprimé une vision et nous savons comment la réaliser. Nous avons f

Naval Group | Actualité industrie navale de défense Interviews