Energies Marines
Eolien flottant :DCNS dans le projet New England Aqua Ventus

Actualité

Eolien flottant :DCNS dans le projet New England Aqua Ventus

Energies Marines

Le projet New England Aqua Ventus vient d'être déclaré éligible à une subvention de 40 millions de dollars, versé par le ministère américain de l'énergie. Porté par l'université du Maine, il prévoit le développement d'une ferme pilote d'éoliennes flottantes de 12 MW au large des côtes du Nord-Est des Etats-Unis. DCNS est membre du consortium industriel qui travaille sur le projet aux côtés de l'énergéticien Emera, de l'entreprise de BTP Cianbro et du centre de recherche dédié aux structures et composites de l'université du Maine.

Les membres de ce consortium vont mettre leurs expertises respectives au service du développement, de la construction et de l’exploitation de ce projet qui prévoit le déploiement de deux éoliennes flottantes de 6 MW au large de l’île de Monhegan, à proximité des côtes du Maine. Le design du flotteur de l’éolienne flottante du projet Aqua Ventus a déjà été testé à Castine (Maine) via la réalisation d’un prototype à l’échelle 1/8ème, appelé VolturnUS. Cette machine a été testée pendant près de 19 mois entre juin 2013 et novembre 2014, constituant ainsi la première éolienne flottante connectée sur le réseau électrique américain. Le retour d’expérience sur cette première machine a permis aux partenaires de faire des progrès significatifs, et des optimisations ont été apportées au design du flotteur. Les études menées par la suite ont porté sur la réduction des coûts dans une optique commerciale et industrielle.

Naval Group (ex-DCNS)