Energies Marines
Eolien flottant : Windfloat veut passer la vitesse supérieure

Actualité

Eolien flottant : Windfloat veut passer la vitesse supérieure

Energies Marines
La houle s’est un peu calmée au large de Porto. Pendant des semaines, les tempêtes ont balayé la côte nord du Portugal, porte d’entrée du golfe de Gascogne. « On a eu près de 15 mètres de vagues la semaine dernière. Elle est toujours là, elle a bien tenu le coup », explique Carlos Martin Rivals, le responsable du projet Windfloat chez EDP Renewables, filiale d’EDP l’énergéticien portugais.
 
 
La turbine Vestas de 2 MW (MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)
La turbine Vestas de 2 MW (MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)
 
 
Elle, c’est l’éolienne flottante Windfloat, installé à 6km au large d’Aguçadoura, au nord de Porto, à un endroit où le sous-sol marin plonge déjà à 50 mètres de profondeur. L’engin mesure 85 mètres et est équipé d’une turbine de 2 MW Vestas. Mais le plus intéressant, c’est le socle, développé par la société franco-américaine Power Principle, qui accueille le mât. Trois colonnes, dont une qui supporte le mât de l’éolienne, reliées entre elles par une structure métallique et remplies chacune d’eau, de manière à créer un ballast actif qui compense le moment créé par le vent sur la machine, crééant à la fois une stabilité statique et dynamique. « Quand le vent souffle, la turbine s’incline. Ce mouvement est détecté et met en route le système de pompage qui permet de transférer l’eau
Energie éolienne | Toute l'actualité sur l'éolien en mer Energies Marines Renouvelables