Disp POPIN non abonne!
Energies Marines

Fil info

Eolien : les 4 acteurs du consortium Vents de Dunkerque connus

Energies Marines

Eneco, Boralex, Van Oord et Diamond Generating Europe Limited (DGE), 4 acteurs « pure player » de l’énergie renouvelable, s’allient au sein du consortium « Vents de Dunkerque » pour proposer un projet innovant. Les Assises européennes de la transition énergétique sont l’occasion de dévoiler pour la première fois le nom des acteurs formant le consortium « Vents de Dunkerque » ainsi que ses particularités et points forts pour répondre à cet appel d’offres destiné à faire de la France un leader sur les énergies marines renouvelables. Après la validation des six premiers parcs situés sur les côtes normandes et ligériennes, le territoire de Dunkerque a été sélectionné en avril 2016 pour accueillir le septième parc français dans le cadre d’un troisième appel d’offres. → Un consortium d’acteurs-experts, « pure players » du secteur des énergies renouvelables, aux savoir-faire complémentaires Chaque membre est, dans son périmètre, un leader expérimenté du secteur des énergies renouvelables. Eneco est un acteur majeur des énergies renouvelables aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne et au Royaume-Uni et est fort de 15 années d’expérience dans le développement et la construction de parcs éoliens offshores de grande ampleur. Boralex complète l’expertise d’Eneco dans la gestion d’actifs EnR et apporte également son ancrage historique local en Hauts de France et sa connaissance du marché français. Van Oord dispose d’une flotte hautement spécialisée et d’une grande capacité d’innovation dans l’équipement éolien offshore, ainsi qu’une connaissance approfondie de la réglementation maritime et des risques en mer. Quant à DGE, filiale à 100% de Mitsubishi Corporation, elle génère des projets énergétiques ainsi que des activités de distributions en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. La société est basée au Royaume-Uni et possède des bureaux aux Pays-Bas et à Dubaï. DGE a réalisé des investissements importants dans l’offshore avec une capacité installée brute de 2 GW. Eneco, Van Oord et DGE (Mitsubishi Corporation) ont déjà travaillé ensemble sur 3 parcs éoliens offshore par le passé dont Borssele III/IV (Pays-Bas), Luchterduinen (Pays-Bas) et Norther (Belgique).

Communiqué du 22/1/2019