Offshore
Eolien Offshore : des zones d'implantations sélectionnées en Méditerranée

Actualité

Eolien Offshore : des zones d'implantations sélectionnées en Méditerranée

Offshore

A l'issue d'un important travail de concertation et d'études, des zones ont été sélectionnées pour l'implantation d'éoliennes offshores au large des côtes françaises de la Méditerranée. Compte tenu des différentes contraintes (vent, profondeur, pêche, aquaculture, présence de parcs naturels, nautisme, activités militaires...), les espaces pouvant potentiellement accueillir des champs éoliens se révèlent limités. En fait, les zones d'implantations sélectionnées se concentrent exclusivement au large du Languedoc. En raison des différentes contraintes évoquées par les groupes de travail, l'espace le plus propice serait situé à la frontière de l'Aude et de l'Hérault, à une quinzaine de kilomètres de la côte. Cette zone a été proposée au ministère de l'Ecologie, qui décidera, ou non, d'y autoriser l'implantation d'éoliennes offshores.
Pour mémoire, une instance de concertation sur le développement de l'énergie éolienne en Méditerranée a été mise en place en décembre 2009. La démarche visait à définir des zones propices à l'implantation d'éoliennes verticales posées. Trois groupes de travail ont été définis : « espace, patrimoine, paysage », « sécurité et économies des activités professionnelles en mer », ainsi que « tourisme, plaisance et loisirs nautiques ». Les groupes ont déterminé une grille de sensibilité d'implantation de l'éolien allant de zones rédhibitoires jusqu'à des zones possibles. En parallèle, une étude a été menée sur le potentiel éolien de la façade méditerranéenne.