Energies Marines
Eolien offshore : Iberdrola veut s'appuyer sur STX France pour le champ de Guérande

Actualité

Eolien offshore : Iberdrola veut s'appuyer sur STX France pour le champ de Guérande

Energies Marines

L'énergéticien espagnol Iberdrola, qui a formé avec Areva un consortium dans le cadre de l'appel d'offres pour l'implantation des premiers champs éoliens offshores en France, souhaite s'appuyer sur STX France s'il remporte le marché du banc de Guérande, l'un des cinq sites concernés par l'appel d'offres. Si tel est le cas, le chantier de Saint-Nazaire pourrait intégrer le consortium d'Iberdrola et Areva afin de réaliser les fondations des éoliennes implantées au large de Guérande. Mais il ne s'agit pas d'un accord exclusif, loin s'en faut. STX France est, en effet, prêt à oeuvrer avec le lauréat du contrat, quel qu'il soit. D'ailleurs, le chantier a déjà travaillé avec le grand concurrent d'Iberdrola et Areva, le groupe Alstom, qui s'est allié pour sa part à EDF Energies Nouvelles afin de répondre à l'appel d'offres, notamment sur le site de Guérande. Ainsi, il y a quelques semaines, STX a livré le jacket (fondation) du prototype d'Haliade, l'éolienne offshore de grande puissance développée par Alstom. Le prototype de cet engin est en cours de réalisation au Carnet, près de Saint-Nazaire, en vue d'être testé cette année.

Energie éolienne