Energies Marines
Eolien offshore : L'appel d'offres présenté le 12 juillet

Actualité

Eolien offshore : L'appel d'offres présenté le 12 juillet

Energies Marines

L'appel d'offres pour le lancement de l'éolien offshore français va être présenté le mardi 12 juillet par la direction générale de l'énergie et du climat. Ce programme va concerner les zones du Tréport (Seine-Maritime, Somme), Fécamp (Seine-Maritime), Courseulles-sur-Mer (Calvados), Saint-Brieuc (Côtes d'Armor) et Saint-Nazaire/Guérande (Loire-Atlantique). Le projet vendéen des Deux Iles n'a donc pas été retenu pour cet appel d'offres. Le cahier des charges, qui a été mis en consultation auprès des parties prenantes, va être arrêté par le ministre chargé de l'énergie et l'appel d'offres sera publié au Journal officiel de l'Union européenne dans les prochains jours.
Les consortiums, regroupant développeurs, industriels et énergéticiens, sont en formation. Certains sont déja connus : Areva GDF Suez et Vinci se positionnent sur le champ du Tréport (avec le développeur historique Compagnie du Vent, racheté par GDF Suez), sur celui de Fécamp et de Courseulles (avec le développeur Maïa Eolmer également racheté par GDF Suez). Le consortium Alstom-EDF Energie Nouvelle-Dong Energy se positionne également sur le Tréport, sur Fécamp et Courseulles avec les développeurs WPD Offshore et Poweo Energies Renouvelables, sur Saint-Brieuc (avec les développeurs Nass&Wind Offshore et Poweo Energies Renouvelables) et sur Saint-Nazaire (avec Nass&Wind Offshore). Enfin, le consortium constitué d'Areva et de l'Espagnol Iberdrola se positionne sur les champs de Saint-Brieuc et Saint-Nazaire.

La carte de France des champs éoliens offshores   (© : DROITS RESERVES)
La carte de France des champs éoliens offshores (© : DROITS RESERVES)

Energie éolienne