Energies Marines
Eolien offshore : Le projet vendéen sera bien dans le deuxième appel d'offres

Actualité

Eolien offshore : Le projet vendéen sera bien dans le deuxième appel d'offres

Energies Marines

Le projet de champs éolien offshore entre l'île d'Yeu et Noirmoutier, baptisé « Deux Iles », sera bien inclus dans un deuxième appel d'offres « qui sera lancé au premier semestre 2012 », a précisé François Fillon lors du Conseil Interministériel de la Mer (CIMER) du 10 juin dernier. Le projet, historiquement développé par WPD Offshore, avait été abandonné par le président Nicolas Sarkozy en 2009, notamment en raison de l'opposition de Philippe de Villiers, alors président du Conseil général de Vendée. Bruno Retailleau, successeur de Philippe de Villiers, a relancé le projet aux côtés de la région des Pays de Loire, qui est donc à nouveau officiellement à l'agenda. François Fillon, s'il a salué les travaux menés par les élus locaux et « l'atout considérable » que représente l'implantation des champs offshores, a néanmoins tempéré les ardeurs des uns et des autres sur les énergies renouvelables. « Nous nous sommes engagés, avec la Grenelle de l'Environnement, à ce qu'en 2020, notre consommation d'énergie soit issue à 23% de sources renouvelables. Cela suppose beaucoup de progrès dans le secteur des transports, de la chaleur et de l'électricité. Mais, en même temps, nous devons rester vigilants quant aux coûts de ces nouvelles énergies. Nous sommes en train d'établir un mix énergétique qui garantisse un prix de l'électricité acceptable pour les citoyens. Nous bénéficions actuellement d'une électricité bon marché grâce à la production nucléaire. Il s'agit évidemment d'introduire les énergies renouvelables dans ce mix énergétique mais sans faire exploser le prix pour le consommateur final ».

Energie éolienne