Energies Marines
Yeu-Noirmoutier, Dieppe-Le Tréport: où en sont les parcs éoliens?

Interview

Yeu-Noirmoutier, Dieppe-Le Tréport: où en sont les parcs éoliens?

Energies Marines

Après les parcs du premier appel d’offres français sur l’éolien offshore attribués en 2012 (Saint-Nazaire, Saint-Brieuc, Courseulles-sur-Mer et Fécamp) dont les travaux sont en cours en vue de mises en service à partir de 2022, vont venir ceux du second round, dont les lauréats ont été désignés en 2014. Tous deux sont aujourd’hui portés par des sociétés de projet, EMDT (Eoliennes en Mer Dieppe Le Tréport) et EMYN (Eoliennes en Mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier), détenues par un consortium emmené par Ocean Winds (coentreprise d’Engie et de l’espagnol EDPR) pour 60.5%, le groupe japonais Sumitomo (29.5%) et la Caisse des Dépôts (10%).  

Christelle Céleste, nouvelle directrice des relations extérieures d’EMYN et EMDT, fait aujourd’hui le point avec Mer et Marine sur l’avancée de ces deux projets.

MER ET MARINE : Vous avez pris vos fonctions en début d’année et vous connaissez bien le secteur des énergies renouvelables, où vous travaillez depuis une quin