Energies Marines
Eolien offshore : Tout pour EDF?

Actualité

Eolien offshore : Tout pour EDF?

Energies Marines

Alors que les résultats de la première tranche de l'appel d'offres pour l'implantation de parcs éoliens offshores au large des côtes françaises est attendu dans les jours qui viennent, Les Echos ont jeté un pavé dans la marre. Selon le quotidien économique, la puissante Commission de Régulation de l'Energie, dans sa consultation rendue au ministère, aurait recommandé tous les projets portés par EDF Energie Nouvelles. Pour mémoire, EDF EN et ses partenaires (dont Alstom pour la machine) ont postulé sur 4 des 5 champs éoliens de l'appel d'offres (Fécamp, Courseulles-sur-Mer, Saint-Brieuc et Guérande). Il y est opposé au consortium constitué par GDF Suez, Areva et Vinci sur les sites de Courseulles et Fécamp, à une association entre GDF Suez-Siemens et une autre Areva-Iberdrola sur le site de Saint Brieuc et, enfin, à un consortium Iberdrola-Areva sur le site de Guérande.
Selon les informations des Echos, la CRE aurait été particulièrement sensible au prix aligné par EDF EN. Par ailleurs, toujours selon la même source, la commission aurait préconisé l'abandon du site du Tréport, le seul où EDF EN n'avait pas postulé.
Le ministère n'est pas dans l'obligation de suivre l'avis de la CRE. Cependant, compte-tenu de la technicité des dossiers, celui-ci aura sans doute beaucoup d'importance.

Energies Marines Renouvelables Energie éolienne | Toute l'actualité sur l'éolien en mer