Energies Marines
Eolien : RWE et Equinor rejoignent le projet de production d’hydrogène NortH2

Actualité

Eolien : RWE et Equinor rejoignent le projet de production d’hydrogène NortH2

Energies Marines

Il est présenté comme le « plus grand projet de production d’hydrogène vert d’Europe ». Le groupe norvégien Equinor et l’allemand RWE ont annoncé qu’ils rejoignaient le projet NortH2 aux Pays-Bas pour produire de l’hydrogène par électrolyse à partir de l’électricité générée par des éoliennes offshore en mer du Nord.

Cet ambitieux projet a été lancé en début d’année par la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise Shell, Groningen Seaports, Gasunie (infrastructures et transport de gaz) et la province de Groningue. Il prévoit de réaliser un réseau de parcs éoliens offshore, d’électrolyseurs, de lieux de stockage du gaz et de pipeline pour convertir l’énergie éolienne en hydrogène vert, le stocker et le transporter vers des pôles industriels du nord-ouest de l’Europe. Le projet ambitionne une capacité de production éolienne d’1 GW en 2027, 4 GW en 2030 et plus de 10 GW en 2040. A titre de comparaison, le plus grand champ éolien offshore au monde, le champ de Dogger Bank, doit produire 3.6 GW en 2026.

 

(©  RWE)

(©  RWE)

 

Une production de 10 GW en 2040 permettrait de produire 1 million de tonnes d’hydrogène dans une unité réalisant l’électrolyse au port d’Ems. Cela permettrait de réduire de 8 à 10 millions de tonnes d’émissions de CO2, souligne Equinor, soit l’équivalent des émissions annuelles du trafic routier en Norvège. L'hydrogène serait d'abord destiné à l'industrie, mais aussi au transport, voire à l'environnement bâti.

Des études de faisabilité doivent s’achever en début d'année, pour ensuite lancer les activités de développement lors de la seconde moitié de l’année prochaine.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.