Défense
Escorte franco-britannique pour le Kuznetsov en Manche

Actualité

Escorte franco-britannique pour le Kuznetsov en Manche

Défense

Le Royaume-Uni et la France avaient manifestement l’intention de bien signifier à la marine russe que la Manche est leur terrain de jeu. C’est ainsi que le porte-avions Kuznetsov et le croiseur Petr Velikiy, en transit retour vers la Russie après leur déploiement au large de la Syrie, ont été encadrés par une escorte franco-britannique. Avec sur leur flanc nord la frégate HMS St Albans et, que l’on distingue sur les photos diffusées hier par la Royal Navy, un aviso de la Marine nationale au sud. Il s'agit, en fait, du Leutenant de Vaisseau Le Hénaff. Pour faire bonne mesure, les Britanniques ont également fait passer à proximité des bâtiments russes une patrouille de trois chasseurs Typhoon de la Royal Air Force, l’hélicoptère Merlin du St Albans se chargeant des images pour immortaliser la (mise en) scène...

 

(© : ROYAL NAVY)

(© : ROYAL NAVY)

 

Parti en octobre de sa base de Severomorsk, près de Mourmansk, le Kuznetsov, accompagné d’une puissante escorte, a été suivi tout au long de son transit depuis les côtes norvégiennes jusqu’en Méditerranée orientale par l’OTAN et les pays riverains, la surveillance se poursuivant pendant les opérations menées par le groupe aéronaval russe en Syrie et, maintenant, pour son voyage retour vers la Russie. Il a franchi hier à la mi-journée, le détroit du Pas de Calais. 

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française