Disp POPIN non abonne!
Science et Environnement

Actualité

Esprit de Velox accueille son premier navire démonstrateur

Science et Environnement

Une étape importante a été franchie pour le programme Esprit de Velox avec l’annonce de la réception prochaine d'un ancien bateau garde-côtes américain, le White Holly. Imaginé en 2014, le projet Esprit de Velox vise à la construction d’un voilier innovant, qui serait à la fois un laboratoire embarqué, une résidence créative et un banc de test « in situ » pour des technologies d’avenir. Mené par François Frey et l’architecte naval Marc Van Peteghem, le projet intéresse plusieurs groupes industriels qui y voient la possibilité de tester des nouvelles technologies navales vertes. Alors que le projet évolue, l’arrivée du White Holly, offert par l’entreprise helvético-américaine White Holly Expeditions LLC, pourrait permettre de développer un premier démonstrateur.

 

Le White Holly (DROITS RESERVES)

Le White Holly (DROITS RESERVES)

 

Le White Holly est un ancien cotre de l'US Coast Guard, construit en 1944. Après son retrait du service, il a été repris par White Holly Expeditions qui l’a transformé en navire océanographique au début des années 2000. Depuis, il a travaillé sur des missions de recherche et des expéditions, principalement sur des thématiques environnementales. Actuellement basé à Fernandina Beach en Floride, le bateau pourrait rejoindre La Rochelle l’été prochain, une fois l’ensemble de la procédure juridique d’acceptation d’un don internationale réalisée. L’idée est ensuite de « l’hybrider » pour le transformer en démonstrateur grandeur nature des différentes innovations techniques et exploratoires qui seront ensuite installées sur le futur navire Esprit de Velox. Cette nouvelle unité pourrait être opérationnelle au printemps 2019.

 

 

Un précurseur en attendant le voilier d'avant-garde sur lequel travaille l'équipe depuis près de quatre ans. L'idée d'origine était de reprendre la coque du yacht Velox de 1875 pour construire un bateau qui ait à peu près cette taille, entre 40 et 50 mètres et d'ensuite la placer sur des flotteurs qui plongeront à 3 mètres sous l’eau sur la base d’une architecture de SWATH (Small Waterplane Area Twin Hull, une forme de catamaran inventée dans les années 30, qui est utilisée pour certains navires de servitude, de guerre ou à passagers). La jauge devrait se situer entre 250 et 400 tonnes et il devrait marcher à 10-12 nœuds, dans des eaux chaudes et très froides. L'idée a depuis évolué vers un hybride entre le catamaran et le SWATH. Cette piste offre la possibilité au navire d’avoir une carène de catamaran fin à la flottaison et une répartition des volumes sous la flottaison (SWATH) pour bénéficier des avantages des deux modèles.